fbpx

LS-SION, L’APRÈS-MATCH!

Après-match présenté par Noé Duc

Quel après-midi au Stade de la Tuilière! Devant plus de 12’000 spectateurs, et pour l’inauguration officielle du nouveau stade, le LS a réalisé un très bon match, mais devait partager l’enjeu, malgré de nombreuses opportunités de l’emporter. Hicham Mahou a inscrit la réussite lausannoise (45e), à laquelle Guillaume Hoarau a répondu (73e).

Stade de la Tuilière, le 12 septembre 2021. Un lieu et une date que les 12’000 chanceux spectateurs présents cet après-midi garderont très longtemps dans leur mémoire, et qui marqueront surtout l’entrée officielle dans une nouvelle ère. Ça y’est, près de 10 mois après le premier match officiel disputé dans ce magnifique nouveau stade, le flambeau a enfin pu être passé, avec la très belle fête tant attendue qui se devait d’accompagner un tel événement !

Un stade plein, une ambiance folle, un derby face au FC Sion, tout était réuni pour que ce dimanche après-midi soit légendaire. Autant dire qu’il n’y avait pas meilleur endroit, ni meilleur moment pour que le LS ne décroche sa première victoire cette saison, afin que la fête soit complète.

Si les 11 joueurs alignés par Ilija Borenovic étaient gonflés à bloc et prêts à faire exulter le stade le plus rapidement possible, c’est bien Mory Diaw qui se faisait acclamer en premier par son public. Après seulement 3 petites minutes de jeu, le portier lausannois remportait magnifiquement son face-à-face avec Kevin Bua, avant de dévier en corner une frappe puissante dès 25 mètres de Geoffroy Serey Dié (7e).

Une fois un premier quart d’heure compliqué passé sans embûche, le LS pouvait mettre le pied sur le ballon et commencer à développer son jeu. Les Sédunois n’allaient alors plus se rapprocher des 16 mètres lausannois d’ici tôt. Bien que dominateurs, les lausannois peinaient tout de même à trouver la solution pour casser le verrou valaisan et inquiéter véritablement Timothy Fayulu. Et c’est quand on commençait à se dire qu’il manquait une grosse occasion lausannoise pour ponctuer cette première période, que Hicham Mahou surgissait et délivrait tout un stade! À la réception d’un centre millimétré de Fouad Chafik -convainquant dans son couleur droit pour sa première sous le maillot lausannois-, le français croisait parfaitement sa tête et inscrivait la copie conforme de sa réussite face à Bâle, il y a trois semaines.

Une belle et juste récompense pour le LS et son public, qui se retrouvait idéalement lancé vers sa première victoire de la saison. Cependant, ce court avantage d’un but n’allait pas être facile à conserver, et il était clair qu’une petite réussite supplémentaire pour se mettre à l’abris aurait été le bienvenu. Elle ne sera jamais venue, et les Lausannois devaient cruellement concéder le nul, bien qu’ils auraient mérité bien mieux.

Les hommes de Borenovic avaient bien compris qu’il fallait pousser d’entrée de seconde période pour aller faire le break. Mais ni Monteiro, d’une belle tête sur corner (48e), ni Puertas sur une frappe dans un angle très fermé (56e), puis sur une belle frappe croisée au second poteau (59e) ne parvenaient à tromper la vigilance de Fayulu. Si les occasions s’enchaînaient et que le LS méritait alors clairement de doubler la mise, force était de constater que son avantage au score était toujours aussi maigre, alors que les attaquants valaisans commençaient gentiment à repointer le bout de leur nez devant la cage de Mory Diaw. Si ce dernier s’interposait parfaitement sur une subtile déviation de Hoarau (72e), il ne pouvait absolument rien faire sur l’action qui allait suivre. À l’origine, une récupération haute de Cavaré sur Suzuki, qui semblaient des plus fautives aux yeux du public lausannois, mais pas selon ceux de M. Fedayi San. S’en suivait un centre déposé sur la tête de Guillaume Hoarau, qui cette fois-ci ne se faisait pas prier pour remettre les siens à niveau, d’un coup de tête parfaitement décroisé (73e).

Que c’était cruel pour le LS, qui n’avait alors plus qu’un gros quart d’heure pour repartir de l’avant et aller chercher cette victoire tant espérée. Et malgré un public survolté, les Lausannois ne réussissaient pas à passer l’épaule, et ce, malgré de nombreux frissons dans les dernières minutes. Les deux chutes, de George (82e), puis de Ouattara (92e) semblaient avoir le poids d’un pénalty, mais il n’en était rien selon l’arbitre. Enfin, le coup-franc de Gabriel Bares frôlait la barre transversale (89e), et la frappe de Suzuki dévissait et fuyait le cadre, dans les tout derniers instants.

Même si Cameron Puertas et les siens auraient évidemment préféré célébrer leur première victoire lors de ce très beau derby, il faudra se contenter de ce point, et continuer à travailler dur pour faire décoller ce compteur. Nul doute qu’avec un tel soutien de la part de ses supporteurs, ça ne devrait pas tarder!

Stade de la Tuilière, 12’150 spectateurs. Arbitrage de Fedayi San.
FC Lausanne-Sport – FC Sion 1-1 (1-0)
Buts: 45e Mahou 1-0; 73e Hoarau 1-1.

LS: Diaw; Chafik, Sow, Monteiro, Husic, Suzuki; Trazié (87e N’Guessan), Kukuruzovic, Puertas (76e Bares); Amdouni (76e Goerge), Mahou (71e Ouattara). Entraîneur: Ilija Borenovic.

Sion: Fayulu; Cavaré, Saintini, Ndoye (46e Schmied), Cipriano; Tosetti (67e Wesley), Zuffi (46e Keita), Serey Dié, Araz, Bua (83e Berdayes); Stojilkovic (46e Hoarau). Entraîneur: Marco Walker.

PROCHAIN MATCH

Credit Suisse Super League
mer, 22 septembre 2021
Stade de la Tuilière
FC Lausanne-Sport
18:00
BSC Young Boys
CLOSE×