A BERNE POUR CONVAINCRE ET SE DEFENDRE

L’Assemblée Générale extraordinaire de la SFL aura lieu vendredi. Le FC Lausanne-Sport a pris connaissance de l’ordre du jour et de l’ensemble des documents. Suite à la diffusion de ces informations dans les médias, de nombreuses questions parviennent au club sur sa proposition. Nous vous proposons ci-dessous les éléments que nous défendrons vendredi à Berne.

Une majorité simple suffit pour accepter ou refuser la proposition du LS d’une ligue à 12

Le club avait bien évidemment analysé le cadre juridique de sa demande de vote. Un vote à majorité simple suffit pour la question qui est posée. C’est ce que confirme l’avis de droit préalablement demandé par le club et que nous avons transmis à l’ensemble des clubs aujourd’hui. Cet avis de droit détaille également des possibilités de recours si la SFL devait confirmer en plénum vendredi sa prise de position sur la majorité des 2/3. Il détaille également la validité de notre demande dans le cadre des délais fixés par la SFL pour tout ajout de point à l’ordre du jour.

Le FC Lausanne-Sport soutient donc qu’un vote à majorité simple suffit sur la question qui sera traitée demain: les clubs de la SFL souhaitent-ils que le championnat 2020-2021 se déroule avec 12 clubs en Super League et 8 clubs en Challenge League ?

Teleclub, partenaire du football suisse ?

Cela devient une habitude puisque Teleclub, le «partenaire» de la SFL en matière de droits télévisés, s’était déjà fendu d’un courrier lors de la votation sur une Super League à 12 pour les championnats 21-22 et suivants. Cette fois, dans un courrier transmis par la SFL, Teleclub fait planer le doute quant à la possibilité d’une rupture unilatérale du contrat. Dans sa proposition de création d’un groupe d’experts du football suisse, le LS propose justement l’intégration de Teleclub dans l’ensemble des discussions afin de permettre de trouver la meilleure formule possible. Face à la crise que nous vivons, il nous apparaît évident qu’un tel partenaire puisse exprimer sa vision et ses contraintes, dont nous comprenons l’essentiel. Face à cette même crise, il nous apparaît d’autant plus important de pouvoir compter sur ce même partenaire comme force de proposition et de soutien! A l’instar des négociations que les clubs ont avec leurs partenaires en ces temps d’incertitude, il est inimaginable de ne pouvoir discuter sereinement et ainsi répondre aux intérêts de chacun. Teleclub en serait d’autant plus fort lors de la renégociation du prochain contrat des droits TV. 

L’annulation du championnat, la décision inacceptable.

Depuis le début de la crise, la SFL se réclame d’une absolue neutralité en ne souhaitant pas prendre de position ferme. Nous l’avons souligné dans différents médias, tout en respectant leur position, nous aurions souhaité plus de leadership dans cette période critique. Ses dirigeants l’on répété à maintes reprises dans les médias : «ce sont les clubs qui décident». Mardi pourtant, le comité de la SFL a décidé de manière unilatérale et sans consultation préalable des clubs l’annulation pure et simple du championnat si ce dernier ne pouvait pas arriver à son terme.

A l’heure où le comité de la SFL fait voter les clubs pour une reprise du championnat, il estime que son annulation n’est manifestement pas sujet à discussion avec les clubs. Cette décision est bien évidemment inacceptable et le LS le fera savoir demain.

Oui à la reprise du championnat !

Le LS est clair depuis le début: dans le football, il n’y a que le terrain qui fasse justice ! Le club soutiendra donc la reprise du championnat dès la mi-juin et son équipe sera prête à défendre sa position de leader de Challenge League !

PROCHAIN MATCH

Raiffeisen Super League
sam, 31 octobre 2020
Stade olympique de la Pontaise
FC Lausanne-Sport
19:00
FC Vaduz
CLOSE×