BCL Tour 15: Lausanne – Xamax à la Pontaise

Derby romand à la Pontaise

Lausanne affronte lundi Neuchâtel Xamax dans un derby de la plus haute importance, pour les supporters, dirigeants et joueurs. Le dernier en date à la Pontaise remonte à la saison 2011-2012 et avait vu Xamax sortir vainqueur. Quelques années plus tard, Lausanne, leader du championnat, retrouve Neuch’ à la Pontaise. Présentation…


Lausanne s’était incliné à la Maldière en juillet dernier. (Photo Pascal Muller)

Lausanne a plus de peine à domicile, il faut le concéder. Sixième seulement sur le classement des matchs à domicile, les Vaudois ont du mal à aligner les résultats sur leur pelouse. Pour Celestini, l’équipe semble jouer avec le frein à mains : « Quand je parle de frein à mains, je ne parle pas forcément du jeu présenté puisque contre Le Mont ou Winterthour, nous avons eu la maîtrise des événements. Je parle plutôt de ce petit coup de folie qui ne s’apprend pas dans les manuels, ce petit plus qui nous fait marquer le premier but, le deuxième ou encore le troisième… »

L’adversaire

On ne va pas rappeler les péripéties de Neuchâtel Xamax FCS de ces dernières années. On se contentera de rappeler le fabuleux parcours depuis la faillite de club jusqu’à la Challenge League aujourd’hui. Saison 2012-2013, Xamax, sous le nom de Neuchâtel Xamax 1912, repart en 2ème Ligue Inter avec bon nombre de M21 de feu Neuchâtel Xamax FC. Après une fusion avec le FC Serrière, c’est le FC Neuchâtel Xamax FCS qui attaque la saison 2013-2014 en 1ère Ligue Classique, convaincu de ses moyens et ambitions. Toujours sous la houlette de Catillaz, Xamax s’offre une place en Promotion League et réalise un championnat dantesque. En avril 2015, Xamax, solide leader, est officiellement champion de Promotion League et promu en Challenge League. L’entraîneur Roberto Catillaz continue l’aventure. Une aventure débutée en 2ème Ligue Inter !

Aujourd’hui, Decastel a remplacé Catillaz à la tête du club de la Maladière et Xamax se place au huitième rang du classement. Avec 17 points engrangés lors des 14 journées de championnat, les Neuchâtelois sont à 4 points du FC Aarau, actuel relégable en Promotion League. A domicile, Xamax est meilleur, sur le papier du moins. En effet, « Neuch’ » (4e) devance le LS (6e) au classement « A domicile ». Xamax s’est fait l’auteur d’une victoire, de deux matchs nuls et de deux défaites lors des cinq dernières rencontres de Brack.ch Challenge League.

La confrontation

Lausanne a une statistique à changer ! Depuis la création des Super League et Challenge League en 2003, les Vaudois n’ont jamais battu leur rival neuchâtelois. Le seul point récolté remonte au 27 août 2011 et un match nul accroché à la Maladière. En juillet dernier, le LS n’avait pas réussi à contrer Neuchâtel, malgré un jeu offensif et conquérant. Au final, ce derby avait vu Neuchâtel s’imposer sur la plus petite des marges…

« Ce qui fera réellement notre classement final : c’est notre travail quotidien ! »

Ce match a bien sûr une saveur particulière pour les supporters du club. Depuis la relégation de Servette; LS-Xamax demeure LE gros derby du championnat, LE match qu’il faut gagner. Pour Celstini, cette rencontre est un match comme les autres et il n’a pas l’intention de changer son discours : « On a toujours les même mots avant le match ! Ce qu’on cherche c’est la progression de l’équipe, faire plus à chaque match. On est pas du tout dans l’optique de se dire :  » Si ils gagnent ils reviennent à un point, si on gagne on prend x points d’avance…  » On n’a jamais été dans cette optique-là et on ne le sera jamais. Pour nous, l’objectif est de travailler sur ce qu’on doit faire de bien, travailler sur ce qu’on doit faire de mieux et essayer de progresser individuellement avec de bonnes performances. Si on assiste à 14 performances individuelles de qualité, j’ai pas de doute sur le résultat. Mais le fait que l’on soit premier ou que l’on joue Xamax ne change pas le discours. »

Le groupe

Fabio Celestini enregistre le retour dans le groupe de Quentin Kwame qui pourrait faire partie des 18 joueurs inscrits sur la feuille de match. Le seul blessé à noter est Numa Lavanchy. Le latéral vaudois souffre d’une lésion musculaire à la cuisse gauche et ne pourra pas affronter Neuchâtel lundi. On note le retour de suspension du capitaine Custodio qui pourra fouler la pelouse de la Pontaise après un match de purgatoire !

Le projet lausannois va dans le bon sens. Cette première place ou encore la sélection de Custodio en M21 sont des récompenses du travail effectué depuis des mois maintenant. A l’issue de cette 15ème journée, Lausanne sera leader, quoi qu’il arrive ; mais ce match est une étape de plus dans ce beau projet que présente le LS aux Vaudoises et Vaudois ! Lausanne-Xamax, c’est lundi à 19h45 !

Patrick Margueron

« On pourrait se gargariser de cette première place, mais l’on se tromperait ! On doit se dire qu’il y a encore un immense chantier à Lausanne ! » Fabio Celestini

 

Le mot du capitaine

« On a envie de continuer dans ce sens ! Si l’on peut gagner ces quatre derniers matchs avant Noël, cela serait une très bonne chose et on en a les capacités. On y va match après match, avec un groupe aussi jeune, il ne faut pas se brûler les ailes et penser à la 36ème journée ! Il faut se concentrer sur le match qui arrive, analyser l’adversaire et notre jeu afin de corriger ce qui n’a pas été le week-end précédent ! »

PROCHAIN MATCH

Raiffeisen Super League
sam, 07 novembre 2020
Stade olympique de la Pontaise
FC Lausanne-Sport
19:00
FC Lugano
CLOSE×