BCL Tour 29: Lausanne – Wohlen, le sprint final est lancé

La belle victoire dimanche dernier à Baulmes lance parfaitement les lausannois dans le sprint final de cette palpitante saison de Challenge League. En effet, le calendrier est dense puisque dans 5 semaines tout sera dit !
Ce jeudi, jour inhabituel pour un match de championnat, nous recevons les argoviens de Wohlen: une équipe qui convient bien aux bleus et blancs, qui comptabilisent trois victoires contre l’équipe d’un certain Martin Rueda. Souvenez-vous, c’est lui qui était aux commandes du LS lors de la folle fin de saison 2011 qui avait été couronnée par une incroyable promotion en Super League…

Venez soutenir ce beau leader qu’est le Lausanne-Sport qui doit aller au bout de son rêve, rendez-vous jeudi soir à la Pontaise – Allez Lausanne !

LES DERNIÈRES CONFRONTATIONS

28 août 2015 – LAUSANNE-SPORT – FC WOHLEN 2-0
Buts: 68’ Lavanchy 1-0, 83’ Roux 2-0.

17 octobre 2015 – FC WOHLEN – LAUSANNE-SPORT 1-2
Buts: 13’ Roux 0-1, 23′ Weber 1-1, 46’ Roux 1-2.

14 février 2016 – FC WOHLEN – LAUSANNE-SPORT 1-3.
Buts: 14’ Manière 0-1, 18’ Mendez 0-2, 44’ Pak 0-3, 55′ Ianu 1-3.

L’INVITÉ: THOMAS CASTELLA

Quel est ton meilleur souvenir de footballeur ?
Les parties de foot interminables avec les amis les jours d’été. Je pense que cela représente bien le bonheur que peut procurer le foot. Après il y a bien sûr des moments mémorables comme la première sélection avec l’équipe nationale ou le premier match en professionnel qui sont des événements marquants.


Un arrêt que tu as fait et qui t’as marqué et pourquoi ?
Je dirais celui que j’ai effectué l’année dernière en début de saison face au Mont. C’était face à mon actuel coéquipier Alvarez, il s’est retrouvé seul à 5 mètres, le but grand ouvert et heureusement ce soir-là, j’ai pu réaliser un petit « miracle » en plongeant sur ma droite et sauver le but.

Quel coéquipier t’as le plus marqué dans ta carrière et pourquoi ?
Je n’arriverais pas à en citer qu’un seul, car plusieurs joueurs m’ont marqué pour différentes raisons. Mais je sortirais du lot les noms de Julio Hernan Rossi qui m’a beaucoup conseillé et motivé dans ma découverte du football professionnel à Xamax. Il y a également Pascal Feindouno pour sa joie de vivre et son maniement du ballon et  pour finir, Gabri pour sa classe.

Quel entraîneur t’as le plus marqué dans ta carrière et pourquoi ?
Comme les joueurs, chaque entraineur possède une particularité qui te marque. Donc difficile de répondre à cette question.



Quel joueur était ton idole quand tu étais enfant ?
Ca peut paraître surprenant mais j’appréciais tout particulièrement Batistuta, ancien joueur de l’Argentine et la Fiorentina.

Quel joueur du LS était ton idole quand tu étais enfant et pourquoi ?
Etant enfant, j’étais plutôt un fervent supporter du FC Bâle. Sinon je pourrais citer Xavier Margairaz… Je dis cela, car j’avais son poster accroché au mur de ma chambre. Cependant, dessus, il portait le maillot de l’équipe Suisse et non celui de Lausanne.

En juniors, tu jouais à quelle place sur le terrain ?
J’ai commencé gardien, puis ai fait une année en tant qu’attaquant, mais j’ai vite remarqué que ma place était dans les buts…

Dans quel club rêves-tu de jouer et pourquoi ?
Ce serait un rêve pour moi de pouvoir défendre les buts d’un club de Bundesliga ou de Premier League. Ce sont des championnats où les gens vivent pleinement le foot et où l’ambiance dans les stades est particulière. Et si ce rêve devait se réaliser, je choisirais Dortmund ou Liverpool.

La Suisse à l’Euro en France ? Comment vois-tu le groupe ? et comment vois-tu le parcours de la Nati ?
Un groupe difficile qui comprend le pays hôte doté d’une équipe au fort potentiel. Quant à l’Albanie et la Roumanie ils représenteront des matchs compliqués pour la Suisse, ces deux équipes seront extrêmement motivées par le fait de participer à un grand événement. Sachant que trois équipes par groupe peuvent se qualifier, la Suisse a tout pour bien faire et si chaque joueur va au maximum de ses capacités, elle peut aller loin dans ce tournoi.

Qui sera champion Suisse ?
Je ne pense pas prendre trop de risque en déclarant que ce sera le Fc Bâle.


Qui va gagner la Champions League et quelle sera l’affiche de la finale ?
Je vois bien Barcelone soulever le trophée pour la deuxième année consécutive. Leur équipe est tout simplement monstrueuse. Après, j’aimerais bien voir le Psg aller en finale.
NDLR: interview réalisée avant les quarts de finale de CL.

Es-tu superstitieux, as-tu une « manie » avant les matches? Tu mets d’abord la chaussure gauche, par exemple?
On a chacun ses habitudes pour se sentir au mieux pour le match. Mais ce ne sont pas des manies comme enfiler telle ou telle chaussures avant l’autre.



Comment vois-tu la fin de cette saison ?
Comme tout le monde, arriver au bout en étant en tête ! Mais cela passe par des victoires et chaque match jusqu’à la fin sera compliqué.

Qui met l’ambiance dans le vestiaire du LS ?
D’après le dernier interview, ce serait Hélios Sessolo. Un simple bruit de couloir sans fondement.
La vérité, vous voulez la savoir ? C’est moi qui mets l’ambiance dans le vestiaire. Non, je plaisante, on est vraiment une équipe incroyable dans laquelle chacun apporte son petit côté de folie pour rendre le vestiaire vivant.

Thomas CASTELLA
Gardien
Numéro 1
Né le 31.06.1993

PROCHAIN MATCH

Raiffeisen Super League
sam, 31 octobre 2020
Stade olympique de la Pontaise
FC Lausanne-Sport
19:00
FC Vaduz
CLOSE×