Conquérant et joueur, le LS perd 2 points

Depuis une semaine, nous savions que ce match aurait tout du combat. Il ne manquait que la pluie, le vent et un terrain détrempé pour compléter le cadre. Le Brügglifeld du jour a donc pris des atours d’arène hostile. Un match plein durant lequel les deux équipes se sont livrées. On pensait le LS avoir la maîtrise après le 1-2, il n’en fut rien, Aarau est revenu. Le film du match.

Sur le terrain de ce dimanche pluvieux, c’est le même 11 de base que face à Winterthur que Contini propose. Devant Castella, Flo, Brandao, Nganga et Pos forment la défense. Oliveira, Pasche, Puertas et Kukuruzovic tiennent et animent le milieu, Margiotta est lui seul en pointe. Et le LS affiche d’entrée la même dynamique que face aux Zurichois. Si bien sur un terrain détrempé les contacts sont fréquents et les balles moins précises, mais le LS tente de jouer. Tandis que Kukuruzovic, Dominguez, Oliveira combinent et travaillent. Puertas et Pasche ferment les portes et relancent, le bloc lausannois est en place. Il essaie de prendre le jeu à son compte et l’ascendant sur son adversaire. Mais Aarau est une redoutable équipe de contre. Et au milieu de ce combat à mi-terrain, lorsque les Argoviens arrivent à sortir des ballons, c’est directement pour la tête de Maierhofer et ses 2m02. L’homme en forme du moment. C’est d’ailleurs lui qui s’offrira une première alerte à la 6ème minute. Le hors-jeu sifflé par l’arbitre est un avertissement pour Lausanne, le danger est bien présent. A la 8ème minute c’est de nouveau Aarau qui s’offre la première grosse alerte du match. Le sauvetage de Castella puis de la défense écarte tout danger.

Dès la 12ème, Lausanne reprend l’ascendant et s’offre une énorme occasion à la 23ème minute précisément. Alors que Kukuruzovic traverse la défense argovienne, il trouve Dominguez qui offre un caviar à Margiotta. Il n’avait qu’à pousser le ballon au fond. Mais sur ce terrain détrempé et les différents rebonds, l’italien ne marque pas. La situation est vraiment coquasse puisque Dominguez lui-même aurait pu, dû conclure tout seul. Bref, Le Brugglifeld respire. Et à la 32ème minute, sur une action rondement menée, Aarau ouvre même le score. Sur un superbe débordement de Giger qu’il conclut par un centre, c’est Tasar qui reprend la balle au bond et crucifie Castella. Rien à faire sur cette occasion, Aarau mène 1-0 et le public s’enflamme. Un public très vite refroidit. Oliveira donnera la réplique dans la minute qui suit. 1-1, la réaction du LS est magnifique !

A la 39ème minute, après un excellent travail sur la gauche de Oliveira, Margiotta décalé revient sur le centre et décale magnifiquement Kukuruzovic. Ce dernier arrive plein axe et ouvre son pied gauche : les 50 Lausannois présents (magnifique !) ont déjà les bras levés, mais la frappe finit sur le poteau ! Incroyable. 4 minutes plus dans ce match qui va dans tous les sens, Aarau répond au LS. Tasar à nouveau déborde sur la droite et centre. Oublié par la défense lausannoise, Misic n’a plus qu’à ajuster Castella, ce dernier sauve miraculeusement. Sur le rebond c’est toute la défense qui se jette pour sauver la baraque. Cette première mi-temps est magnifique, d’un but à l’autre les occasions pleuvent.

Un partout la balle au centre, vivement la deuxième mi-temps.

La deuxième mi-temps repart sur un bon rythme, mais les deux équipes se neutralisent. Les occasions sont donc rares, et les quelques corners de Lausanne ne donnent malheureusement rien. Dès la 60ème, l’on sent que les Lausannois pourraient avoir de l’impact. Leur travail est récompensé à la 69ème par une immense occasion de Kukuruzovic (encore lui !). Dominguez suit, mais malheureusement sans succès. 2 minutes plus tard, Pasche est au forcing, ne lâche pas son adversaire et fini par lui piquer le ballon. Un vrai combat. Sa passe ouvre une opportunité pour Margiotta qui frappe. Elle est cadrée, sauvée de justesse par le gardien. Il est averti l’Italien du LS à régler la mire.

Alors qu’il vient d’entrer sur le terrain, Rapp se troue littéralement sur un centre. Pas découragé pour un sou, dans l’action qui suit, il est au travail défensif. Et à force d’abnégation, il récupère la balle qui revient sur Margiotta. Alors qu’il avance en direction du but, il fixe le goal et frappe. Le ballon tombe dans le petit filet. Cette fois c’est bon, Margiotta a trouvé le chemin ! La libération est totale pour lui comme pour les fans.

Si proche de la victoire après une performance d’un calibre supérieur à Winterthur, les Lausannois seront refroidis par Karanovic à la 83ème. 2-2, Lausanne n’arrachera pas les 3 points malgré une maîtrise du jeu jusque dans les dernières minutes.

Match nul. Aarau voulait faire un coup, Lausanne était venu chercher la victoire avant son match face à Servette. A la fin du match, les deux équipes sont donc frustrées.

Rendez-vous samedi prochain 8 décembre à 17h

Le LS affronte Servette samedi prochain pour un derby lémanique qui sent la poudre. Sur et autour du terrain tout sera fait pour que la fête soit belle ! Vous venez, nous on y sera !

#unclubuncanton

L’interview d’après-match

PROCHAIN MATCH

Challenge league
dim, 16 décembre 2018
IGP Arena, Wil
FC Wil
14:30
Lausanne-Sport
CLOSE×