Le LS retrouve la victoire… et le sourire!

Supérieurs à leur adversaire et rarement inquiétés sur le plan défensif, les joueurs du LS ont dû attendre la deuxième mi-temps pour véritablement emballer le match et finalement l’emporter sur le score de 2-0. Un second acte de très bonne qualité et qui laisse penser que le meilleur est encore à venir pour les bleu et blanc dans cette saison 2018/2019.

Refroidi par sa série de 4 matchs sans victoire en championnat, le FC Lausanne-Sport abordait cette rencontre avec une certaine pression et l’envie de renouer avec le succès après un début d’automne délicat. Il est clair qu’aujourd’hui, un tout autre résultat qu’une victoire n’aurait eu pour effet que d’accentuer les doutes de certains et les inquiétudes des autres. Au lieu de cela, le LS resort de ce match avec davantage de certitudes et un indice de confiance revu à la hausse. Même si tout n’a pas été parfait, cette victoire offre aux joueurs de Giorgio Contini une bonne bouffée d’oxygène.

Pourtant, la première mi-temps fut quelque peu insipide. Avec d’un côté un FC Schaffhouse qui n’avait apparement que peu d’ambitions dans le jeu aujourd’hui et un FC Lausanne-Sport incapable de créer des différences dans les zones de vérité, le match tomba dans une forme de léthargie qui mit les spectateurs du Stade Olympique dans l’expectative. Evoluant toujours sur un rythme identique, le LS peinait à trouver des failles dans un bloc jaune et noir très compact et placé bas sur le terrain. Un vrai casse-tête pour les joueurs locaux qui trop souvent vinrent s’encastrer contre leurs adversaires, tout heureux de ne pas avoir à produire davantage d’efforts pour préserver leur cage inviolée. Seuls Andi Zeqiri, par ses quelques accélérations, et Stjepan Kukuruzovic, par la précision chirurgicale des ses coups de pieds arrêtés, semblaient en mesure de provoquer quelques frissons parmi les 1852 supporters présents à la Pontaise ce soir. C’est d’ailleurs à la suite d’un de ses coups de pattes dont le milieu croate a le secret que les fans purent enfin exulter. Une déviation subtile de Rapp permettait au LS de regagner les vestiaires avec un avantage de 1-0. On sentait surtout les Lausannois soulagés par cette ouverture du score. Le verrou schaffhousois avait sauté et le scénario du match allait désormais être très différent.

En effet, la deuxième mi-temps fut de qualité bien supérieure. Galvanisés par leur premier but, les joueurs vaudois offrirent à leur public une deuxième mi-temps bien plus animée. Cette fois-ci, les supporters lausannois avaient de quoi s’enthousiasmer. Face à un FC Schaffhouse obligé de sortir de sa moitié de terrain, les LS offrit un visage plus séduisant. C’est donc tout logiquement que Geissmann doublait la mise à la 54ème minute de jeu, consécutivement à un joli mouvement lausannois. Ce deuxième but n’aurait surement pas dû être le dernier, et dans l’optique des futurs échéances, le LS devra apprendre à « tuer les matchs » pour s’éviter des déconvenues, d’ailleurs déjà vécues face au FC Wil il y a une vingtaine de jours. Si aujourd’hui, le LS n’a finalement pas été mis en danger, il est évident qu’un troisième but, par ailleurs mérité, aurait soulagé le public de la Pontaise et permis aux joueurs locaux de faire main basse sur ce match dès l’heure de jeu. Mais ne soyons pas non plus trop exigeants, les hommes de Giorgio Contini proposèrent de belles séquences de jeu dans la dernière demi-heure et la victoire fut finalement bel et bien fêtée avec, en prime, un blanchissage pour l’arrière garde lausannoise.

Au final, ce match va servir de base de travail solide pour Giorgio Contini et son staff et va apporter certaines garanties, tant défensives qu’offensives,  au contingent bleu et blanc. Avec en ligne de mire un déplacement périlleux du côté de Rapperswil, le LS entame donc une nouvelle semaine avec un sourire retrouvé et une motivation de tous les instants.

Photo: Robert Hradil

FC Lausanne-Sport – FC Schaffhouse 2-0 (1-0)

Stade de la Pontaise, 1852 spectateurs.
Arbitre: M. Dudic
Buts: 44e Rapp 1-0, 54e Geissmann 2-0.

Lausanne: Castella; Nganga, Monteiro, Brandao, Flo (62e Gétaz); Cabral; Zeqiri (89e Dominguez), Geissmann (83e Pasche), Kukuruzovic; Margiotta (78e Escorza), Rapp. Entraîneur: G. Contini.

Schaffhouse: Grasseler; Gonçalves, Demhasaj, Mevlja, Qollaku; Pugliese (65e Del Toro), Helbling, Tranquilli (81e Mendy); Castroman; Barry (74e Nikci), Gul (46e Tounkara). Entraîneur: B. Smiljanic.

Avertissements: 76e Zeqiri (jeu dur), 79e Del Toro (jeu dur), 88 Gonçalves (réclamation), 90e Demhasaj (jeu dur).

Notes: Lausanne sans Manière, Loosli, Asllani et Tejeda (tous blessés). Schaffhouse sans Menezes (suspendu) ni Bunjaku, Sessolo et Zbinden (blessés).

PROCHAIN MATCH

Challenge league
dim, 16 décembre 2018
IGP Arena, Wil
FC Wil
14:30
Lausanne-Sport
CLOSE×