L’HEURE DU BILAN

Si le FC Lausanne-Sport avait pour objectif d’être en tête de la Brack.ch Challenge League à la trêve hivernale, rien ne semblait pourtant acquis du côté de la Pontaise au mois de juillet dernier. Aarau, Winterthur mais surtout GC sont autant de formations qui espéraient bien venir se dresser sur le chemin des Lausannois. Après dix-huit journées, une certaine hiérarchie a été établie. Lausanne a véritablement trouvé son rythme de croisière et débutera la deuxième partie de saison en tête du championnat. Le temps pour nous de revenir sur les moments forts de cette première partie de saison qui a permis au LS de prendre six longueurs d’avance sur son dauphin.

Un set à zéro du côté de Winterthour

Après une entame mitigée et un nul concédé du côté de Schaffhouse en ouverture (2-2), le premier signal de maîtrise et d’assurance est venu de la Schützenwiese où les Lausannois sont allés infligés une véritable correction à Winterthur (0-6). Plus qu’une simple victoire, la performance collective réalisée par les Vaudois fut de très belle facture, les réussites inscrites par six joueurs différents en témoignent. Forts de ce succès, Noah Loosli et ses coéquipiers ont surfé sur une vague de confiance inébranlable, enchaînant par la suite avec facilité deux succès de rangs face à Kriens (4-0) et Aarau (5-1). Quinze buts inscrits en trois rencontres pour un seul encaissé: on voyait mal la machine du LS s’enrayer dans une telle dynamique, d’autant plus qu’elle était parvenue à retrouver la tête du classement, profitant d’un faux-pas de GC face à Schaffhouse.

Le coup d’arrêt face au SLO

Sauf que la sixième journée sonna comme un véritable coup d’arrêt pour le LS. En déplacement du côté de Nyon pour y affronter le Stade-Lausanne-Ouchy, qui réalisait alors un premier tour convaincant, l’équipe de Giorgio Contini est tombée de haut face à son voisin, subissant un échec à la fois cuisant et mortifiant (3-0). Un revers qui aura sans doute servi à rappeler à tout le monde que rien ne serait acquis cette saison et qu’il conviendrait de batailler ferme pour aller chercher des points. Et ce peu importe l’adversaire, le contexte ou encore le terrain. Car si à l’heure actuelle le LS n’a subi qu’un seul revers à domicile, le constat n’est pas le même à l’extérieur, où les Lausannois ont égaré dix unités.

Le deuxième set face à Xamax

Le motif de satisfaction de cette première partie de saison réside également dans le parcours admirable effectué en Coupe de Suisse. Après un premier tour passé sans encombre face à Iliria Soleure (2ème ligue), le LS a tout d’abord sorti avec la manière le FC Lugano de Fabio Celestini, se donnant ainsi une nouvelle chance de frapper un nouveau grand coup au tour suivant avec la réception de Neuchâtel Xamax. Un derby qui a tourné à la correction, tant les Lausannois ont profité de la période difficile traversée par les Neuchâtelois pour dérouler à la Pontaise (6-0). Si Stjepan Kukuruzovic s’est montré efficace en championnat, terminant meilleur passeur de la Challenge League avec onze passes décisives, le capitaine du LS s’est lui aussi distingué dans cette rencontre de Coupe grâce à sa réussite venue d’ailleurs. Une frappe envoyée du milieu de terrain qui a laissé impuissant le portier Matthias Minder sur la quatrième réussite de siens. Un succès qui permet de continuer à y croire dans cette compétition et de recevoir le FC Bâle le 5 mars prochain en quart de finale.

Une fin idéale

Bien sûr, tout ne fut pas parfait durant ces dix-huit matches initiaux. Parfois, l’équipe a dû cravacher pour aller chercher les trois points, comme lors du succès obtenu à Vaduz. D’autres fois, elle a dû se contenter de nuls frustrants face à des équipes moins bien classées (Schaffhouse, Wil, Winterthur). Elle a aussi connu la défaite (Chiasso, Vaduz), là où ni l’équipe et ni le public ne l’attendaient. Mais à l’heure de la trêve hivernale, le FC Lausanne-Sport pointe en tête du classement, possède la meilleure attaque (50 buts inscrits) et la meilleure défense (18 buts encaissés). Il compte également dans ses rangs les deux meilleurs buteurs du championnat (ndlr : Aldin Turkes et Andi Zeqiri, auteurs de 28 réalisations à eux deux). Pas vraiment étonnant pour une formation qui comptabilise 113 occasions de but depuis le début de l’exercice. Un constat qui met en lumière le travail exercé par l’ensemble du collectif lausannois: du gardien aux attaquants, en passant par les milieux de terrain. Turkes, Zeqiri et Kukuruzovic font, du reste, partie des trois nominés pour le titre de meilleur joueur de Challenge League.

Le bilan aurait certes pu être totalement différent si la dernière rencontre de l’année face à GC avait pris une autre tournure. Aldin Turkes a finalement libéré les siens d’un doublé bienvenu, permettant ainsi à son équipe de passer l’hiver de manière plus sereine en tête du championnat. Malgré deux coups durs (une erreur sur le but zurichois et une expulsion scandaleuse), le LS s’est imposé en patron au Letzigrund face à un GC qui n’a jamais eu la mainmise sur le match. Un match, une preuve que cette première partie de saison est « lausannoise ». Alors que les joueurs sont en vacances et qu’ils reprendront le chemin de l’entraînement en tout début d’année, il est temps pour le club de saluer les performances et la place de leader de son équipe première et de remercier ses fidèles supporters pour leur soutien.

#ALLEZLAUSANNE

LES HOMMES DE CE PREMIER TOUR

Aldin Turkes avec 16 buts à son compteur est actuellement le meilleur buteur du championnat.

Andi Zeqiri lui avec 12 buts à son actif suit de prêt son compère d’attaque et occupe la deuxième place du classement des buteurs.

Le capitaine lausannois Stjepan Kukuruzovic occupe la première place du classement des passeurs avec 11 assists.

Thomas Castella et toute l’équipe ont réalisé pas moins de 7 cleansheet sur l’ensemble cette première partie de saison (soit 18 matchs). Ce qui fait du LS la meilleure défense du championnat.

SFL AWARD NIGHT

Les trois joueurs nominés par leurs pairs pour la titre de BCL Best Player 2019 Award sont lausannois!

PROCHAIN MATCH

Raiffeisen Super League
dim, 25 octobre 2020
Parc Saint-Jacques
FC Bâle
16:00
FC Lausanne-Sport
CLOSE×