fbpx

LS-BÂLE, L’APRÈS-MATCH!

Après-match présenté par Noé Duc

Devant plus de 5’500 spectateurs, le FC Lausanne-Sport et le FC Bâle se sont quittés dos à dos (2-2). Devant à la marque, puis derrière en seconde période, le LS a montré du caractère pour décrocher son premier point de l’exercice face à l’équipe en forme du moment. Hicham Mahou et Zeki Amdouni ont été les buteurs lausannois.

Si le LS voulait débloquer son compteur de points ce weekend, il savait qu’il devrait le mériter. En effet, c’est certainement l’équipe la plus en forme du pays qui se présentait à la Tuilière, ce dimanche après-midi: le FC Bâle d’Arthur Cabral et Sebastiano Esposito, les deux hommes qui comptabilisent déjà 8 buts à eux deux, après ces trois premières journées de championnat.

Devant un magnifique public, et dans une ambiance à la hauteur de l’événement, le LS avait à cœur de bousculer d’entrée de jeu l’ogre bâlois, et n’a pas manqué son coup! Après seulement 9 petites minutes de jeu, Cameron Puertas récupérait un bon ballon dans le camp adverse, avant que le jeu ne se développe dans le couloir d’Armel Zohouri, et que ce dernier ne dépose un centre parfait sur la tête d’Hicham Mahou. À une dizaine de mètre de la cage de Lindner, l’attaquant français plaçait un coup de tête parfait, dans le petit filet, et concrétisait la bonne entame de match des siens!

Les Lausannois, qui menaient alors au score pour la première fois de la saison, comptaient bien garder cet avantage, et montraient une attitude absolument parfaite. Combatifs, les hommes de Borenovic gagnaient tous leurs duels, ne laissaient rien à des visiteurs qui ne se montraient alors que très peu dangereux. Mory Diaw n’a eu finalement qu’une seule (double) intervention à effectuer en première période, devant Esposito, puis Stocker (32e). Même si les Lausannois devaient par moment laisser le monopole du ballon aux Bâlois, ce n’est pas pour autant qu’ils ne l’exploitaient pas bien quand ils le récupéraient. Bien au contraire, les attaquants lausannois s’en allaient régulièrement inquiéter Heinz Lindner. Le public s’est même levé en pensant que son LS allait doubler la mise, peu avant la mi-temps. Hicham Mahou, intenable cet après-midi, mystifiait Fabian Frei d’un sombrero, puis lançait idéalement Cameron Puertas qui partait affronter le portier bâlois, mais croisait un peu trop sa frappe. Tout le monde pensait alors qu’on en resterait à ce court avantage, qui paraissait des plus mérités après les 45 premières minutes. Mais à la suite d’une action un peu anodine, à quelques secondes du thé, Elton Monteiro crochetait Arthur Cabral, et après consultation de la VAR, l’arbitre accordait un pénalty à l’attaquant brésilien, qui ne se faisait pas prier pour inscrire sa quatrième réussite de la semaine. Une égalisation cruelle pour le LS, tant il avait réalisé certainement sa meilleure période de la saison

Les hommes de Borenovic n’allaient pas se laisser abattre pour autant, et comptaient bien aller chercher leurs trois premiers points en seconde période. Seulement, en face, il était clair que les leaders ne se satisferaient pas de ce résultat non plus. La seconde période s’annonçait des plus passionnantes, et au terme d’une magnifique bataille, chacune des deux équipes ont dû se contenter d’un point, qu’elles méritaient tant l’une que l’autre.

Ce sont les bâlois qui sont rentrés le plus fort dans le deuxième acte, et lorsque l’on commençait à se dire que les Lausannois avaient laissé passer l’orage, notamment après que Diaw se soit imposé à plusieurs reprises devant les attaquants rhénans, l’inévitable Arthur Cabral donnait l’avantage aux siens, d’une jolie tête plongeante (59e).

Battus, mais pas abattus, les Vaudois n’allaient pas tarder à réagir, seulement 10 petites minutes plus tard, et de quelle manière! Une sortie de balle osée, mais réussie, d’Anel Husic cassait une, voire deux lignes bâloises, pour trouver Kukuruzovic à mi-terrain. Le capitaine lausannois lançait alors Zeki Amdouni, qui éliminait Cömert, avant d’enrouler une frappe absolument splendide dans la lucarne de Lindner. Une première réussite en Super League dont le jeune lausannois se souviendra longtemps.

Il était alors très compliqué de prédire de quel côté ce très beau match allait tourner. Galvanisés par cette réussite retrouvée, les Lausannois ont tout tenté pour passer l’épaule, mais ont finalement dû serrer les dents très fort en fin de rencontre pour obtenir ce premier point tant attendu. Une nouvelle fois, l’ange-gardien Mory Diaw n’y était pas pour rien. Face notamment à un Arthur Cabral affamé, le portier lausannois a cadenassé son goal et ne laissait plus rien passer. Enchaînant sauvetage miraculeux sur sauvetage miraculeux tout au long des 5 dernières minutes de jeu, le lausannois a véritablement dégouté l’attaquant brésilien, mais également Pajtim Kasami, en stoppant une très belle frappe de l’ancien sédunois, qui semblait filer tout droit en lucarne.

Au final, les Lausannois se seront battus corps et âmes pour obtenir ce premier point de la saison, et c’est très peu dire qu’ils le méritent amplement. S’ils conservent cette combativité, ils pourront sûrement enchaîner, à commencer lors du déplacement à Lucerne le weekend prochain.

 

Stade de la Tuilière. 5’600 spectateurs. Arbitrage de Fedayi San.
FC Lausanne-Sport – FC Bâle 2-2 (1-1)
Buts: 9e Mahou 1-0; 45e sur pen. et 59e Arthur 1-2; 69e Amdouni 2-2.

LS: Diaw; Zohouri, Sow (90e Nanizayamo), Monteiro, Husic, Suzuki; Puertas (90e Ouattara), Kukuruzovic, Trazié; George (63e Amdouni), Mahou (81e Bares). Entraîneur: Ilija Borenovic.

Bâle: Lindner; Lopez (89e Lang), Cömert, Pelmard, Petretta; Frei (78e Xhaka), Kasami; Stocker (63e Males), Esposito (89e Sène), Millar (78e Palacios); Arthur. Entraîneur: Patrick Rahmen.

PROCHAIN MATCH

Credit Suisse Super League
mer, 22 septembre 2021
Stade de la Tuilière
FC Lausanne-Sport
18:00
BSC Young Boys
CLOSE×