fbpx

SION-LS, L’APRÈS-MATCH!

L’après-match présenté par Noé Duc

Pour le dernier match de l’année, c’était un derby face au FC Sion qui attendait le LS et une belle opportunité de rattraper le peloton avant la pause hivernale. Malheureusement bien moins en réussite que son adversaire, le LS s’est incliné 2-0 et passera la trêve en position de barragiste. Brown, contre-son-camp (58e), et Cavaré (77e) ont inscrit les réussites valaisannes.

Le FC Sion avait gâché la fête, il y a trois mois, lors de l’inauguration officielle du Stade de la Tuilière, en égalisant en toute fin de rencontre et en privant ainsi le LS d’une victoire qu’il aurait mérité. Les hommes d’Ilija Borenovic ne l’ont pas oublié, et avaient à cœur de prendre leur revanche, à Tourbillon, pour leur dernière sortie de l’année. Au-delà de cela, cette rencontre était très importante sur le plan comptable, car une victoire du LS lui permettait de creuser l’écart avec le dernier de classe, Lucerne, et passer la pause hivernale au contact de St-Gall et Sion, justement. Une défaite, au contraire, le laissait dans une position délicate.

Pour ce faire, Borenovic n’allait pas innover, mais faisait tout de même quelques ajustements par rapport à ce que l’on a pu voir ces dernières semaines. Ainsi, Puertas et Coyle faisaient leur retour dans le XI, tout comme N’Guessan dans l’entrejeu pour remplacer le suspendu Trazié. Derrière, la blessure d’Husic profitait au jeune anglais Archie Brown, qui pouvait fêter sa première titularisation de la saison.

Mieux entré dans son match, c’est bien le LS qui prenait le contrôle du jeu et qui se montrait le premier dangereux mais Puertas, idéalement placé à l’entrée des 16 mètres, dévissait sa frappe et manquait d’inquiéter Fickentscher (10e). Juste avant la demi-heure de jeu c’était au tour d’Amdouni d’alerter le portier sédunois, mais sa reprise au premier poteau fuyait le cadre. Dans la foulée, Brown se retrouvait parfaitement placé dans la surface de réparation adverse mais n’osait pas prendre sa chance alors que Fickentscher n’était plus dans sa cage. En résumé, le nombre de petites occasions pour le LS commençait gentiment à grimper, mais il manquait ce petit quelque chose en plus aux lausannois pour ouvrir le score et concrétiser leur bonne première période. Ce petit quelque chose semblait avoir été trouver quelques instants avant le thé, lorsque Amdouni, après s’être mis en position par un contrôle parfait, déclenchait une frappe enroulée absolument splendide. Malheureusement, celle-ci terminait sa course sur le poteau d’un Fickentscher totalement battu! Un enchaînement de grande classe qui aurait mérité à lui seul un but, mais au lieu de cela, le LS devait se contenter de ce 0-0 au moment de rentrer aux vestiaires. Même s’il n’était pas transcendant, le LS menait aux points face à des Sédunois qui ne s’étaient montrés dangereux qu’à une seule reprise, lorsque Stojilkovic manquait de reprendre à bout portant un centre de Bua (32e).

Comme souvent, le LS payait son manque de réalisme et le FC Sion ne se faisait pas prier pour concrétiser les quelques occasions qu’ils parvenaient à se créer. Un scénario très cruel pour Lausanne.

Quelques instants après que le match ait dû être interrompu à cause des fumigènes craqués par le kop valaisan et alors que le goal de Mory Diaw se sortait à peine du nuage de fumée, les Sédunois réalisaient le coup parfait et ouvraient le score (58e). Bua, à la lutte avec Koné, prenait le dessus -apparemment de manière licite- sur le défenseur lausannois et sa frappe, déviée par Diaw, finissait dans les pieds du malheureux Archie Brown, qui ne pouvait rien faire d’autre que la pousser au fond de ses propres filets. Que c’était frustrant pour le LS de se retrouver mené dans ce match alors qu’il semblait tout sauf inférieur à son adversaire du jour. Dès lors il restait une grosse demi-heure de jeu, et les Lausannois devaient tenter le tout pour le tout pour revenir. Mais alors qu’ils poussaient pour inquiéter la défense valaisanne, ils allaient être crucifiés par une reprise de Cavaré, seul au second poteau à la réception d’un corner (77e). Juste derrière, Amdouni ne parvenait toujours pas à inscrire sa 5ème réussite de la saison, lorsque sa tête frôlait le montant de Fickentscher. Tout le monde l’avait dès lors bien compris: ce n’était de nouveau pas le jour du LS, et il n’allait pas revenir dans une fin de match qui verra les attaquants sédunois passer plusieurs fois très proche du 3-0.

Le score n’allait plus bouger, et que ce fut dur à encaisser pour le LS qui, comme souvent lors de cette première partie de saison, n’a pas démérité mais a fait preuve de moins de réalisme que son adversaire. Cette défaite signifie que Lausanne passera l’hiver en position de barragiste, un petit point devant Lucerne, et 4 unités derrière St-Gall. Une chose est donc certaine, il y aura du bouleau pour Borenovic et ses hommes durant la trêve, avant d’entamer cette seconde partie de saison le couteau entre les dents, le weekend du 29 janvier, pour la réception du … FC St-Gall!

Stade de Tourbillon, 7’200 spectateurs. Arbitrage de Urs Schnyder.
FC Sion – FC Lausanne-Sport 2-0  (0-0)
Buts: 58e Brown CSC 1-0; 77e Cavaré 2-0.

Sion: Fickentscher; Cavaré, Kabashi, Bamert, Wesley; Zuffi, Ndoye, Grgic; Itaitinga (87e Tosetti), Stojilkovic (79e Cipriano), Bua. Entraîneur: Pablo Tramezzani.

LS: Diaw; Chafik (85e Zohouri), Grippo, Koné, Brown; N’Guessan (86e Bares), Kukuruzovic; Coyle, Puertas (72e George), Mahou (72e Koyalipou); Amdouni. Entraîneur: Ilija Borenovic.

PROCHAIN MATCH

Match Amical
mer, 19 janvier 2022
St. Jakob-Park
FC Bâle
14:00
FC Lausanne-Sport
CLOSE×