Le LS reçoit GC à la Pontaise

La Confirmation

La roue a enfin tourné lors du périlleux déplacement à Vaduz ! Les bleus et blancs ont eu ce petit plus qui s’appelle la réussite ! L’équipe a parfaitement répondu présent pour remporter un succès aussi précieux qu’indispensable dans ce championnat de Raiffeisen Super League. Et nul doute que la pause internationale aura permis de régler encore quelques détails pour aborder de la meilleure manière la rencontre de cette fin de journée.

Lors du premier tour, GC a remporté les deux confrontations, mais depuis la reprise les sauterelles zurichoises sont à la peine. Avec un LS qui doit confirmer, la rencontre s’annonce ouverte et intéressante.

Allez Lausanne!

Photo: Pascal Muller

LES DERNIÈRES CONFRONTATIONS

Samedi 24 juillet 2016 : GC – LS 2-0
Letzigrund, 5’500 spectateurs
Buts: 24′ + 64′ Caio

Dimanche 4 décembre 2016 : LS – GC 1-2
La Pontaise, 3’430 spectateurs
Buts: 6′ Sigurjonson (0-1), 34′ Lavanchy (0-2), 68′ Margiotta (1-2)

L’INVITÉ: ANDREA MACCOPPI

Arrivé cet été dans le groupe de Fabio Celestini en tant que premier renfort, le milieu de terrain italien de 30 ans a découvert la Super League avec le Lausanne-Sport après plus de 150 matchs de Challenge League.

Nous l’avons rencontré avant le match capital face à Grasshopper.

Quel est ton meilleur moment au LS?

Le fait que l’on m’a confié le brassard de capitaine face au FC Vaduz lors du dernier match. C’était un grand honneur.

Dans le vestiaire, tu t’assieds à côté de qui?

Je suis assis à côté de Nicolas Gétaz, avec lequel j’ai évolué au FC Vaduz, ainsi que Paolo Frascatore. Nous sommes arrivés en même temps au LS et nous pouvons converser en italien. Ce qui me plaît, c’est surtout d’être au milieu du vestiaire, comme sur le terrain.

La première chose que tu fais en arrivant au stade?

Chaque matin, nous prenons un petit-déjeuner en équipe puis nous rejoignons le vestiaire. Nous devons nous peser et répondre à un questionnaire sur iPad au sujet de notre état physique et enfin signer la feuille de présence.

En dehors du foot tu fais quoi dans la vie?

Je consacre beaucoup de temps à ma famille. J’ai un enfant et nous en attendons un deuxième. Je prends également des cours de français afin de faciliter mon intégration.

Dans quel club rêves-tu de jouer?

Je suis déjà très fier d’être arrivé en Super League. C’est un premier rêve qui se réalise. Le but ultime serait de pouvoir jouer en Espagne.

Qui était ton joueur idole quand tu étais enfant?

Mon père tout d’abord car il a joué en Série A italienne puis lorsqu’il a arrêté, Guardiola, Pirlo et Xabi Alonso.

Textes: Patrick Vulliamy
Photos: Pascal Muller

Andrea MACCOPPI

Milieu de terrain
Numéro 18
Né le 22.01.1987

PROCHAIN MATCH

Raiffeisen Super League
sam, 07 novembre 2020
Stade olympique de la Pontaise
FC Lausanne-Sport
19:00
FC Lugano
CLOSE×