LS-Vaduz, l’après-match!

Mené à la marque à la mi-temps, le FC Lausanne-Sport a complétement renversé la situation en sa faveur en seconde période pour l’emporter 2-1. Lucas Da Cunha et Jonathan Bolingi ont été les buteurs lausannois.

Dans l’optique de répondre au défi physique généralement imposé par le FC Vaduz cette saison, Giorgio Contini décidait de titulariser Jonathan Bolingi en lieu et place d’Hicham Mahou en pointe. Associé à Evann Guessand, le puissant attaquant faisait son retour ans le onze de base lausannois depuis plus d’un mois, sa dernière titularisation remontant au 13 mars dernier et le déplacement du LS au Letzigrund.

Le défi physique, la troupe de Mario Frick allait le proposer aux Lausannois dès le début de la rencontre. À l’image de ce qu’elle a proposé depuis le début de la saison, elle défendait en bloc bas et procédait par contre dès qu’elle le pouvait. Surtout, elle demandait au LS un combat constant au milieu de terrain qu’il fallait impérativement gagné, faute de quoi le FC Vaduz parvenait se montrer dangereux. A ce jeu-là, c’est Stjepan Kukuruzovic qui tentait sa chance de loin dès la 8e minute de jeu. Un essai lointain qui traduisait les difficultés pour le LS à se créer des espaces dans la zone de vérité adverse tout au long de la première période. Lucas Da Cunha, puis Cameron Puertas se sont également essayés sur le but défendu par Benjamin Büchel, sans succès.

En face, le FC Vaduz s’est montré dangereux à deux reprises. Sur corner, tout d’abord, quand Yannick Schmid s’est retrouvé seul aux six mètres pour armer une tête. Trop cadrée néanmoins pour inquiéter Mory Diaw. Mais c’était sans compter sur la pénétration de Milan Gajic dans les seize mètres lausannois. D’un contrôle, il éliminait Moritz Jenz. Alors que l’allemand a semblé avoir laissé trainer la jambe, le milieu de terrain liechtensteinois s’est écroulé. Action sur laquelle l’arbitre de la rencontre Alain Bieri n’a pas hésité une seule seconde: péanlty. En trompant Mory Diaw sur son deuxième essai (le premier avait vu le gardien lausannois l’arrêté mais ses pieds d’appui étaient devant la ligne de but au coup de sifflet de l’arbitre), Milan Gajic ouvrait donc la marque.

La réaction lausannoise en cette fin de première période? Un essai trop tendre de Jonathan Bolingi (39e) et un coup-franc de Lucas Da Cunha stoppé par Benjamin Büchel (41e).

Un LS renversant fait la différence en cinq minutes

Mickaël Nanizayamo pour Toichi Suzuki, Giorgio Contini faisait décaler Per-Egil Flo sur le flanc gauche lausannois à la mi-temps. Animé d’un nouvel élan, c’est tout le LS qui allait livrer une toute autre marchandise en seconde période. Et cela dès la 53e minute de jeu quand Nikola Boranijasevic jouait long sur Jonathan Bolingi dans la surface adverse. D’une remise de la tête, le numéro 12 lausannois mettait sur orbite Lucas Da Cunha qui ne se faisait pas prier pour permettre à ses couleurs de revenir au score. Et même passer devant au tableau d’affichage cinq minutes plus tard. D’une longue ouverture, Per-Egil Flo servait Jonathan Bolingi à la lutte avec un adversaire. L’attaquant lausannois s’emmenait parfaitement le ballon sur le contrôle pour aller défier le gardien liechtensteinois et le battre d’un plat du pied plein de lucidité. En cinq minutes, le FC Lausanne-Sport renversait donc le FC Vaduz pour mener 2-1 dès la 58e minute de jeu.

La suite de la rencontre vu le FC Vaduz prendre la possession du ballon, cherchant à trouver la faille une deuxième fois dans la défense lausannoise. En face, les Lausannois procédaient par contre pour tenter d’inscrire le numéro trois et d’ainsi plier la rencontre. Si le LS était proche tripler la mise à plusieurs reprise, Vaduz est passé à rien de ramener le nul de la Tuilière. La faute à un Mory Diaw des grands soirs, dégoutant ses adversaires à plusieurs reprises. Si Jonathan Bolingi a été élu homme du match par les supporters lausannois et qu’il a prouvé mériter sa place de titulaire dimanche, nul doute que le gardien lausannois a été l’un des grands artisans de la victoire lausannoise cet après-midi.

Avec trois points de plus au compteur, le LS remonte à la quatrième place de Raiffeisen Super League, le FC Lugano ayant perdu sur la pelouse des BSC Young Boys. Avec les matches nuls de Saint-Gall contre Lucerne et Sion contre Zürich, le LS réalise la bonne opération de la 29e journée de Raiffeisen Super League, sachant également que le Servette FC s’est incliné lourdement au Parc Saint-Jacques cet après-midi. Alors qu’il reste encore sept matches à jouer, la troupe de Giorgio Contini compte huit points d’avance sur la place de barragiste occupée par son adversaire du jour.

Stade de la Tuilière. Huis clos. Arbitrage de Alain Bieri. 
FC Lausanne-Sport – FC Vaduz 2-1 (0-1) . 
Buts: 34e (pen.) Gajic 0-1, 53e Da Cunha 1-1, 58e Bolingi 2-1.

LS: Diaw; Loosli, Jenz, Flo; Boranijasevic, Kukuruzovic, Puertas, Suzuki (46e Nanizayamo); Da Cunha (75e Bares); Bolingi (80e Mahou), Guessand.

Vaduz: Büchel; Dorn, Schmied (83e Gomes), Schmid, Simani, Hug; Gasser (72e Cicek), Gajic, Lüchinger; Di Giusto (72e Sutter); Djokic (83e Coulibaly).

PROCHAIN MATCH

Crédit Suisse Super League
sam, 07 août 2021
Letzigrund Stadion
Grasshopper Club
20:30
FC Lausanne-Sport
CLOSE×