LS-ZÜRICH, L’APRÈS-MATCH!

Dans le cadre de la troisième journée de Raiffeisen Super League, le FC Lausanne-Sport a livré une performance XXL pour s’imposer 4-0 face au FC Zürich au stade Olympique de la Pontaise. Quel match!

Le système tactique en 3-4-1-2 ayant fait ses preuves depuis le début de la saison, Giorgio Contini décidait de le reconduire au coup d’envoi, alignant le même onze de départ qu’une semaine plus tôt face au FC Lucerne, à l’exception de la titularisation de Moritz Jenz en défense centrale en lieu et place de Mickaël Nanizayamo, suspendu. Buteur lors de la deuxième ronde, Joël Monteiro était reconduit sur le front de l’attaque du LS. De leur côté, Evann Guessand et Lucas Da Cunha, tout fraîchement arrivés de l’OGC Nice, prenaient place sur le banc des remplaçants, tout comme les joueurs formés au club Marc Fred Tsoungui, Stéphane Cueni, Théo Rochat et Gabriel Barès.

Les premiers instants de la rencontre ont vu le FC Zürich se montrer le premier dangereux par l’entremise de Benjamin Kololli, dont la frappe du gauche s’est heurtée à Mory Diaw. A la 9e minute, c’est le LS qui s’est distingué à son tour, lorsque Per-Egil Flo distillait un centre parfaitement dosé pour Nikola Boranijasevic, détourné au dernier moment par un défenseur zürichois. Ce n’était que partie remise, puisque, à la 12e minute, le latéral gauche lausannois trouvait Aldin Turkes d’un centre à ras de terre. Au six mètre, le longiligne attaquant le reprenait parfaitement pour permettre au FC Lausanne-Sport d’ouvrir la marque. La suite de la première période? Une domination sans partage des protégés de Giorgio Contini. Entre la 18e et la 40e minute, ils se sont essayés pas moins de huit (!) fois sur la cage de Yanick Brecher sans toutefois trouver la faille une seconde fois. A l’image de Joël Monteiro (18e) et de Nikola Boranijasevic (33e), il leur a manqué un soupçon de précision pour venir tromper le gardien adverse. A force de dominer sans doubler la mise au tableau d’affichage, le LS était en train de passer à côté de sa chance, le pensait-on. Surtout qu’en face, le FC Zürich, certes dominé, n’en restait pas moins dangereux en contre ou sur coup de pied arrêté. C’est alors que le chef d’œuvre de la soirée est arrivé. Sur un corner lausannois, la balle est repoussée par la défense zürichoise sur Cameron Puertas. Le milieu de terrain de 22 ans a contrôlé, driblé un adversaire, puis dégainé des vingt mètres. D’une frappe aussi puissante que précise, il est venu nettoyer la lucarne de Yanick Brecher pour assurément l’un des réussites de la saison.

Evann Guessand ouvre son compteur pour sa première sous le maillot lausannois

Auteur d’une première période XXL, le FC Lausanne-Sport a logiquement baissé d’un ton en début de seconde période, laissant la possession à son adversaire. Bien en place défensivement, le LS ne laissait que peu d’espaces aux hommes de Ludovic Magnin. Puis, les Vaudois ont remis le nez à la fenêtre par Aldin Turkes, dont le coup de tête a manqué de mordant (55e) et par Christian Schneuwly, qui a vu sa frappe contrée par un défenseur (63e). Puis, comme s’il était écrit que cette soirée appartenait uniquement au FC Lausanne-Sport, les locaux ont tripler la mise par Nikola Boranijasevic à un quart d’heure de la fin. Alors que le piston serbe avait habitué son monde à servir des caviars depuis le début de la saison, il a fait un brillant rappel qu’il est tout aussi adroit dans le dernier geste. Servi par Cameron Puertas dans la profondeur, il a armé un missile du droit, laissant le gardien adverse impuissant sur le coup. Mieux encore, le LS parvenait à inscrire une quatrième réussite au tableau d’affichage à la 88e minute. Lancé en profondeur par Gabriel Barès, Evann Guessand a fait étalage de sa pointe de vitesse pour déborder la défense zürichoise avant d’aller défier Yanick Brecher et conclure d’un plat du pied pour sceller définitivement cette rencontre. 4-0, score final.

Déjà auteur de performances pleines lors des deux premières journées de championnat, le FC Lausanne-Sport a mis la barre un cran plus haut, ce soir face au FC Zürich. Déterminés défensivement, enflammés offensivement, les hommes de Giorgio Contini prouve une nouvelle fois qu’il faudra aller les chercher cette saison. Avec sept unités au compteur, le LS prend provisoirement la tête de la Raiffeisen Super League en attendant les rencontres du FC Saint-Gall et des BSC Young Boys, demain.

LE MATCH

FC Lausanne-Sport – FC Zürich 4-0 (2-0)
Stade Olympique de la Pontaise, 2350 spectateurs. Arbitrage : Monsieur Cibelli.

Buts : 12e Turkes, 41e Puertas, 76e Boranijasevic, 88e Guessand

LS : Diaw; Jenz, E.Monteiro (81e Tsoungui), Loosli; Boranijasevic, Puertas, Kukuruzovic (74e Barès), Flo; Schnewly; Turkes (81e Guessand), J.Monteiro (66e Da Cunha).

Zürich : Brecher; Wallner (31e Schönbächler), Sobiech, Omeragic, Schättin (60e Tosin); Domgjoni (83e Seiler), H.Kryeziu (46e Nathan); Rohner, Marchesano, Kololli; Kramer (60e Ceesay).

VOTRE MVP

Pour l’occasion nous remercions notre partenaire RODUIT SA qui nous offre ce beau panier de fruits qui a été remis en main propre à Cameron directement après le match. Toutes nos félicitations Cam’!

LES PHOTOS DU MATCH

PROCHAIN MATCH

Raiffeisen Super League
sam, 07 novembre 2020
Stade olympique de la Pontaise
FC Lausanne-Sport
19:00
FC Lugano
CLOSE×