«NOUS SERONS PRÊTS!»

À quelques jours du coup d’envoi de la saison 2023/24, Ludovic Magnin est revenu sur la préparation écoulée et se projette sur l’exercice à venir.

Ludovic, quel est ton bilan de cette préparation qui a débuté il y a 4 semaines déjà avec 5 matchs amicaux au total ?

Le bilan est positif. J’ai l’impression que l’équipe a progressé match après match. Nous avons dû former une nouvelle équipe, car nous avons quand même effectué quatre transferts qui sont des vrais renforts. Il a s’agit de les intégrer à l’équipe. Les intégrations et les ajustements ont été nombreux, ce qui nécessite du temps. C’est normal qu’au début tout ne fonctionne pas comme prévu. Les résultats des matchs de préparation ont été en dents de scie avec des performances satisfaisantes et d’autres moins. Cela reste des matches de préparation et nous en avons tiré le maximum de renseignements pour la saison à venir.

«Nous voulons nous établir pas-à-pas en Super League et cela passera par le maintien de façon sereine. À nous de garder les pieds sur terre, travailler dur et faire un pas dans le bon sens à chaque sortie.»

Justement, ce début de saison 2023/2024 dans l’élite du football suisse, comment l’abordes-tu ?

Comme je l’ai dit, je pense qu’il y a toujours une phase d’incertitude en début de saison. En Suisse, nous commençons relativement tôt ce qui a une incidence sur les transferts réalisés. Cela fait partie du jeu. Cela veut dire que nous pouvons être amenés à jouer contre des équipes qui peuvent être plus fortes maintenant que durant le reste de la saison et inversement. À nous de prendre tout cela du meilleur côté et d’aller à Berne ce dimanche avec la ferme intention de vendre crânement notre chance. Le LS a désormais un nouveau rôle en Super League par rapport à la saison dernière lors de laquelle nous étions l’équipe à battre. C’est à nous d’apprendre à gérer ce nouvel état de fait, notamment sur le plan mental. Il y aura des matches où nous serons favoris, d’autres où nous serons outsiders et il faudra savoir gérer toutes ces casquettes.

Quel doit être l’objectif du LS cette saison ?

Comme l’a dit le président, nous voulons nous établir pas-à-pas en Super League et nous débarrasser de cette étiquette d’équipe «ascenseur». Cela passera par un maintien au terme de la saison de façon sereine. Nous voulons être solidement accroché au milieu de tableau en fin de saison. À nous de garder les pieds sur terre, travailler dur et faire un pas dans le bon sens à chaque sortie.

Et pour ce faire, le Stade de la Tuilière doit constituer un élément central de la saison.

C’est certain! D’autant plus que cette année, nous allons avoir beaucoup plus de changements de surfaces. Nous aurons donc pratiquement que des matchs à l’extérieur sur gazon naturel et par conséquent les matches au Stade de la Tuilière sur terrain synthétique devraient être un avantage plus grand que l’année passée. Cependant, il ne faut pas oublier que nous jouerons contre des équipes plus fortes. La saison passée, la communion avec le public et cette osmose avec le stade nous ont permis de faire les points nécessaires pour la montée. Le premier pas pour s’établir en Super League et de jouer une saison en ayant le moins possible avoir affaire avec la relégation passent par les matches à la maison. C’est pourquoi, si nous pouvons effectuer quelque chose semblable à l’année dernière, nous serons les premiers à signer. Chaque match sera une bagarre et nous aurons besoin de l’extraordinaire apport du public comme nous l’avions eu la saison dernière.

«Avec l’euphorie de retrouver la Super League et un stade qui sera bien rempli, nous nous réjouissons d’y être et nous serons prêts.»

Le premier match de la saison aura donc lieu à Berne face au champion en titre les BSC Young Boys. Comment abordes-tu cette partie ?

Je suis très impatient et très heureux, car personnellement, cela fait 3 ans que je n’ai pas eu la chance d’être au plus haut niveau suisse. D’autant plus que cette fois-ci, je suis à la maison ici à Lausanne donc c’est quelque chose de spécial. De plus, le fait de jouer directement contre le champion en titre nous permettra de voir où nous en sommes et voir l’écart qu’il y a entre eux et nous. Je ne peux pas dire que nous aurons rien à perdre, car c’est faux mais nous aurons moins à perdre que d’habitude donc nous y irons pour jouer crânement notre chance. Il va falloir déjà une performance extra de notre part pour aller faire des points à Berne, ce qui est tout à fait possible. Avec l’euphorie de retrouver la Super League et un stade qui sera bien rempli, nous nous réjouissons d’y être et nous serons prêts.

#ALLEZLAUSANNE