Rapperswil-LS, le film du match

La soirée aurait pu être parfaite pour le LS. Jusqu’à la 87ème minute samedi, le FC Lausanne-Sport accrochait en effet non seulement trois points à Rapperswil, mais également la première place au classement. C’était sans compter sur Aldin Turkes, le buteur de Rapperswil. En trompant Castella pour la deuxième fois de la soirée, il a non seulement confirmé sa forme actuelle, mais surtout changé la soirée du club et de ses fans.

Retour ci-après sur le film de la soirée.

Pas de doute en arrivant à Rapperswil, l’automne s’installe dans tout le pays. Ciel bas et fine pluie, le ton est donné. Dans la grisaille ambiante, il faudra ne pas avoir peur de travailler pour ramener une victoire. Dans la presse locale, tant Gétaz que Contini l’ont annoncé, l’objectif du déplacement à Rapperswil est clair: gagner 3 points et confirmer la positive victoire face à Schaffhouse. Bien avant le jeu et l’esthétique, l’obligation du LS est aujourd’hui le résultat.

Avec les absences de Flo (blessé) et de Cabral (suspendu), Giorgio Contini a dû adapter son équipe pour ce déplacement à Rapperswil. Sans trop toucher à son dispositif tactique, il propose du poste pour poste. Ainsi, Gétaz et Pasche (capitaine pour l’occasion) retrouvent le terrain d’entrée de jeu. Gétaz aux côtés de Brandao, Monteiro et Nganga forment la défense. A mi-terrain, Pasche se retrouve en appui de Geissmann et Kukuruzovic, auteur de deux passes décisives contre Schaffhouse. Le trio d’attaque Rapp, Margiotta, Zeqiri est lui reconduit.

Première mi-temps concluante

Le LS se montre dangereux dès l’entame du match sur une frappe de Zeqiri à la 2ème minute tout en laissant le ballon à son adversaire. En effet, le plan semble clair. En laissant la balle à Rapperswil (58% de possession de balles à la mi-temps pour les Saint-Gallois), Lausanne veut profiter des espaces et surprendre son adversaire. C’est ce que fera Kukurozovic sur une remise de Geissmann à la 15ème minute. Frappe sur la latte, le pied gauche de « Kuki » est prêt à faire mal. Margiotta lui n’est pas en reste avec deux tentatives, certes infructueuses, mais qui montrent le chemin. Après une demi-heure de jeu, Rapperswil a le ballon, mais c’est Lausanne qui est dangereux. Même sur corner (trois en première mi-temps), les Saint-Gallois peinent à mettre en danger le LS. Un LS solidaire et appliqué.

Alors dans cette configuration qui semble parfaite pour la soirée, Zeqiri ne se fait pas prier à la 37ème minute pour crucifier le gardien Guatelli. Après une très belle ouverture de Kukuruzovic, Gétaz remet directement le ballon à Zeqiri. 1-0 pour Lausanne, le scénario parfait. Zeqiri lui ouvre ses compteurs et confirme la confiance placée en lui par Contini depuis quelques matchs.

Aldin Turkes gâche la soirée des Lausannois

Dès l’entame de la deuxième mi-temps, Rapperswil se montre plus dangereux. Et malheureusement sur une première action franche, Rapperswil égalise par l’inévitable Aldin Turkes. Piqué au vif, il faudra à peine six minutes au LS pour reprendre l’avantage. Sur une magnifique déviation du talon de Margiotta (magnifiquement inspiré pour l’occasion), Simone Rapp trompe le portier Guatelli. Suite à cette belle réussite, il s’agit de saluer un très beau mouvement: suite une récupération de Pasche, Zeqiri passe en revue une partie de la défense avant de centrer pour Margiotta qui d’une subtile déviation met tout le monde hors de nuire.

Alors que le LS semble avoir le match en main en étant notamment dangereux grâce au pied gauche de Kukuruzovic et aux frappes de Margiotta, c’est Rapperswil qui renverse la vapeur. Nous jouons la 87ème minute et Aldin Turkes (encore lui) troue les filets de Castella. Dans la nuit de Rapperswil, le ciel jusque-là gris se transforme en une ambiance froide, lourde et humide. Rapp aurait pu tromper une nouvelle fois Guatelli, il n’en sera rien et Lausanne ne ramène qu’un point de Rapperswil. Frustrant quand on sait le nombre d’occasions que l’équipe s’est créée. Pire, en renversant la situation et en gagnant à Kriens, Servette rejoint les Vaudois au classement et prend la première place. Avec Servette, Lausanne, Winterthur et Wil affichent tous 21 points au compteur après 12 journées de championnat. La soirée aurait pu être belle, aurait peut-être dû être parfaite. Ce n’est au final que partie remise!

Rendez-vous samedi prochain à la Pontaise, le LS affronte Vaduz à 17h.

Réservez vos billets ici.

PROCHAIN MATCH

Challenge league
dim, 16 décembre 2018
IGP Arena, Wil
FC Wil
14:30
Lausanne-Sport
CLOSE×