Rencontre avec Ming Yang Yang

RENCONTRE AVEC MING YANG YANG

Bonjour Ming. Comment s’est déroulée la préparation estivale ?
Elle s’est très bien déroulée, on a bien travaillé. Un bon état d’esprit s’est créé dans le groupe, et le coach nous a bien transmis ses idées de jeux pour la saison. Cela s’est aussi vu dans les matches amicaux. Les victoires contre Bâle, Marseille et St-Etienne étaient aussi très positives.

L’intégration des nouveaux joueurs s’est bien passée ?
Oui ! Même très bien à mon sens. Ils ont bien été accueillis et ce sont toutes des personnes très agréables et motivées.

Quel est votre sentiment à l’aube de cette nouvelle saison en Super League ?
J’ai un bon sentiment, parce que je pense qu’il y a beaucoup de qualité dans le groupe et surtout nous avons un bon état d’esprit. Après, il faut voir les premiers matches pour vraiment pouvoir se situer, mais je suis confiant pour la saison.

Quels sont les 2 ou 3 meilleurs moments, de votre point de vue, de la saison dernière qui a été en tout point remarquable ?
Je pense que toute la saison a été remarquable de la part de toute l’équipe. Mais si je dois garder 2 ou 3 moments, je dirais, le premier match contre Bienne, où on a déjà pu voir l’état d’esprit du groupe. Ensuite, je pense au dernier match du premier tour contre Wil, où nous avons pu conserver notre première place et montrer ce qu’on voulait et bien sûr au moment où on a su que nous allions monter définitivement en Super League.

Vous avez certainement suivi l’Euro. Qu’avez-vous pensé du parcours de la Suisse, la victoire du Portugal, le parcours de l’Islande ?
Je pense que la Suisse aurait pu aller plus loin, dommage cette défaite aux penaltys ! Le Portugal n’a certainement pas été la meilleure équipe, mais cela montre qu’il faut aussi un peu de chance, de savoir saisir ces opportunités et qu’il n’y a que la victoire qui compte dans le foot, et pour ça je suis content pour eux. Et l’Islande, bien-sûr exceptionnelle. C’est aussi un exemple pour nous, de montrer qu’avec un énorme état d’esprit, on peut arriver loin.

Quel est votre rêve le plus fou pour la saison à venir ?
Mon rêve serait bien-sûr de se qualifier pour l’Europa Ligue ou la Ligue des Champions ! Qui ne rêverait pas de jouer un jour ces compétitions-là !

Texte: Patrick Vulliamy
Photo: Pascal Muller

Ming Yang YANG
Milieu de terrain
Numéro 21
Né le 11.07.1995

PROCHAIN MATCH

Raiffeisen Super League
dim, 25 octobre 2020
Parc Saint-Jacques
FC Bâle
16:00
FC Lausanne-Sport
CLOSE×