En cette soirée glaciale, les joueurs de Fabio Celestin recevaient l’ogre bâlois. Après une défaite la semaine dernière au Letzigrund contre le FCZ, le Lausanne-Sport n’avait rien à perdre contre une équipe qui vient de battre Manchester United et qui est toute proche d’une qualification pour les huitièmes de finale de la Champions League. Rappelons tout de même que les Vaudois avaient battus le FC Bâle dans son antre au premier tour.

Il ne fallait pas être en retard aujourd’hui à la Pontaise. Dès l’entame du match, le FC Bâle a montré ses intentions du jour. Les joueurs de Raphaël Wicky ouvraient rapidement le score. Sur une accélération de Renato Steffen sur le côté droit, Mohamed Elyounoussi se retrouvait en parfaite position à l’orée des 16 mètres. D’un maître tir, il trompait un Thomas Castella impuissant (7’). Le gardien lausannois allait encore faire parler de lui. Sur une remontée de balle parfaite, Eder Balanta se retrouvait seul face à Thomas Castella qui annihilait parfaitement la tentative du Bâlois (19’). Les joueurs de Fabio Celestini se fabriquaient presque même un but tout seul. Heureusement pour eux, le portier du LS veillait à nouveau au grain (22’). A la demi-heure de jeu, le même Thomas Castella sortait parfaitement dans les pieds de Mohamed Elyounoussi (31’). A force d’insister, ce qui devait arriver arriva. Le FCB doubla la mise par l’entremise d’Albian Ajeti qui se débarrassa trop facilement de Jérémy Manière avant de tromper le gardien des bleu et blanc (39’). Et le LS dans tout ça ? Sur quelques phases de possession, ils n’auront jamais réussi à inquiéter Tomas Vaclik. Un jeu moins stéréotypé et surtout plus d’audace et de solidarité étaient indispensables aux joueurs du LS s’ils ne voulaient pas sortir de ce match la tête basse.

Le deuxième acte aura été un copier-coller du premier. Un FC Bâle largement supérieur qui pouvait faire la différence à tout moment. Le premier tir cadré du LS tomba à la 53ème minute, une statistique qui démontre combien les joueurs de Fabio Celestini étaient loin du compte ce soir. Comme une évidence, les boys de Raphaël Wicky triplaient la mise à l’heure de jeu par Michael Lang, qui, sur ces dernières semaines, devient un réel attaquant statistiquement parlant (63’). Le LS buvait le calice jusqu’à la lie 3 minutes plus tard, Renato Steffen trompant Thomas Castella une quatrième fois (66’). La seule éclaircie dans le jeu du LS viendra des pieds d’Andi Zeqiri qui réduisait la marque d’une superbe frappe des 20 mètres (80’).

Une lourde défaite ce soir pour les joueurs de la capitale olympique. Tant au niveau de la solidarité que dans le jeu lui-même, le LS devra montrer tout autre chose lors des deux derniers matchs s’il veut passer l’hiver éloigné de la barre et des doutes…

Le prochain rendez-vous du LS est prévu le dimanche 10 décembre à Lugano. Un match contre un concurrent direct qu’il ne faudra pas perdre. Début du match à 16:00 !

Photo: Pascal Muller

FC LAUSANNE-SPORT – FC BÂLE 1-4 (0-2)

Pontaise, 3’956 spectateurs.
Arbitres: MM. Schnyder, Wicht et Kurnazca

Buts: 23’ Elyounoussi (0-1), 39’ Al.Ajeti (0-2), 63’ Lang (0-3), 66’ Steffen (0-4), 80’ Zeqiri (1-4)

FC LAUSANNE-SPORT: Castella; Monteiro, Manière, Gétaz ; Marin, Maccoppi, Tejeda Valverde (16’Pasche), Kololli ; Campo, Geissmann (60’ Zarate) ; Margiotta (72’ Zeqiri).

FC BÂLE: Vaclik ; Suchy, Akanji, Balanta ; Lang, T.Xhaka, Zuffi (73’ Fransson), Petretta : Steffen, Elyounoussi (86’ Manzambi) ; Al.Ajeti (77’ Itten).

Avertissements : Maccoppi

Notes : Lausanne sans Rochat, Berchtold, Delley et Kabacalman





Actualités

07 Déc 2017
Alors que cette année 2017 riche en émotions touche à sa fin, deux [...]
04 Déc 2017
Visionnez les photos du match contre le FC Bâle et perdu par les laus [...]
04 Déc 2017
Après le match Lausanne-Sport – FC Basel 1893, la LSTV est all [...]



Partenaires du lausanne-Sport