RSL Tour 30: LS-Lucerne à la Pontaise!

Pas encore décisive mais à coup sûr capitale, cette rencontre de jeudi face au FC Lucerne pourrait bien peser lourd dans la balance lors du décompte final de cette Raiffeisen Super League 2017 / 2018. A la dernière place de ce classement, le FC Lausanne-Sport se retrouve dos au mur à 7 matchs de la fin. Dans une lutte à 5 équipes, les hommes de Fabio Celestini occupent désormais la place la moins enviable et ne pourront compter que sur eux-mêmes pour s’éviter une issue dramatique d’ici un mois.

Avec encore 7 matchs à jouer et 21 points en jeu, cette dernière ligne droite s’annonce crispante, notamment du côté de la Pontaise où la dynamique des dernières semaines ne peut permettre un excès d’optimisme. Les joueurs vaudois, à la recherche de matchs références en cette année 2018, restent néanmoins sur une performance intéressante du côté du Parc Saint-Jacques. Certes défait, le LS a pu tout de même rentrer de la cité rhénane avec quelques motifs d’encouragements. Parmi ceux-là, il faut retenir le magnifique but de Francesco Margiotta. Parfaitement servi par un Enzo Zidane, particulièrement inspiré sur cette action, l’attaquant italien de 24 ans a retrouvé le chemin des filets après 4 mois de disette. Une réussite qui pourrait bien lui redonner confiance et permettre au LS de retrouver son buteur maison revigoré en cette fin de saison.

Demain les coéquipiers de Francesco Margiotta affronteront une équipe qui ces deux dernières années leur a plutôt bien réussis. Souvent très ouvertes et prolifiques en buts, les rencontres entre le FC Lausanne-Sport et le FC Lucerne ont toujours offert un spectacle de qualité et bien souvent des issues heureuses pour les joueurs vaudois. Espérons que les supporters vaudois puissent faire ce même constat demain sur le coup des 22 heures.

Pour ce match face au FC Lucerne, le LS pourra compter sur le retour d’Elton Monteiro en défense, lequel va compenser l’absence de Nicolas Gétaz, suspendu suite au carton rouge récolté le week-end dernier sur la pelouse du Parc St-Jacques. Toujours blessés, Jérémy Manière et Maxime Dominguez devront à nouveau faire l’impasse sur ce match. La participation d’Alexandre Pasche est incertaine après son pépin physique qui l’a obligé à quitter prématurément ses coéquipiers il y a deux semaines contre Lugano.

Le LS compte sur votre soutien ce jeudi à 20h pour porter les bleu et blanc à la victoire!

Allez Lausanne!

LES DERNIÈRES CONFRONTATIONS

Dimanche 3 février 2018 : FC Lucerne – LS 2-1
Swissporarena, 11’373 spectateurs
Buts : 1’ Rodriguez, 31’ Schneuwly, 88’ Kololli

Dimanche 19 novembre 2017 : LS – FC Lucerne 3-1
La Pontaise, 3’893 spectateurs
Buts : 23’ Lucas, 41’ Campo, 77’ Zarate, 91’ Kololli (P)

L’INVITÉ: SIMONE RAPP

Bonjour Simone, tu es arrivé au LS lors de la pause hivernale, raconte-nous ton parcours de footballeur.

Je suis tessinois et j’ai débuté le foot à Locarno. A 18 ans, j’ai joué mes premiers matchs en Challenge League avec Locarno. J’ai ensuite rejoint les M21 du FC Bâle avant de partir à Wohlen durant deux saisons. Dès la saison 2015/16 et durant 2 ans et demi, j’ai joué à Thoune, avant de rejoindre le LS en ce début d’année.

Connaissais-tu des joueurs du contingent à ton arrivée ?

Oui, j’ai joué avec Jöel Geissmann à Wohlen et Thoune, Gonzalo Zarate à Thoune et Andrea Maccoppi à Locarno. J’étais aussi en sélection Suisse avec Alexandre Pasche.

Te souviens-tu d’un goal important que tu as inscrit?

J’ai inscrit le 2-1 à la 93ème lors d’un match très important pour le FC Thoune. C’était contre Grasshopper.

Quel coéquipier t’a le plus marqué depuis le début de ta carrière.

C’est difficile de donner un nom, mais je dirais Joao Paiva. Il m’a beaucoup appris lors de mon passage à Wohlen. Il était très très fort dans les 16mètres.

As-tu un hobby à côté du foot?

La guitare. J’ai commencé à en jouer il y a un peu plus d’une année.

Enfant, qui était ton idole?

J’étais fan de l’AC Milan et de l’Ukrainien Andreï Chevtchenko. Un buteur!

Quel est ton pronostic pour la Champions League?

Je vois bien une finale Liverpool… Real Madrid. Je suis obligé de dire le Real sinon Enzo va s’énerver contre moi! Pour la victoire finale, je dirais Liverpool, pour que ça change un peu.

Et la Suisse à la Coupe du Monde?

L’équipe est capable de faire un bon parcours. Mais c’est encore un peu tôt pour un pronostic. Il peut se passer pas mal de choses avant le début de la compétition.

Textes: Patrick Vulliamy
Photos: Pascal Muller

Simone RAPP
Attaquant
Numéro 13
Né le 01.10.1992

PROCHAIN MATCH

Raiffeisen Super League
sam, 31 octobre 2020
Stade olympique de la Pontaise
FC Lausanne-Sport
19:00
FC Vaduz
CLOSE×