RSL Tour 30: le LS reçoit Vaduz à la Pontaise

Prendre ses distances

Les Lausannois sont rentrés de Tourbillon avec trois précieux points dans leur escarcelle, qui donnent un petit peu d’air au classement de Raiffeisen Super League avant le sprint final. Avec la venue du FC Vaduz, l’occasion est belle de creuser encore plus l’écart avec les joueurs de la Principauté.

Avec sept points pris lors des trois confrontations (2 victoires et 1 nul), la bande à Fabio Celestini réussit toujours de bonnes performances face à la lanterne rouge du classement. Ce succès dans le derby a certainement permis aux joueurs vaudois de faire le plein de confiance. De quoi aborder ce match décisif dans les meilleures dispositions.

Allez Lausanne!

Photo: Pascal Muller

LES DERNIÈRES CONFRONTATIONS

Dimanche 19 mars 2017 : Vaduz – LS 0-1
Rheinpark, 3’630 spectateurs
But LS : 75′ Torres

Samedi 10 décembre 2016 : Vaduz – LS 1-1
Rheinpark, 2’923 spectateurs
Buts LS : 67′ Ben Khalifa

L’INVITÉ: Marcus Diniz

Débarqué l’été passé en provenance d’Italie, Marcus Plinio Diniz Paixao a traversé la « botte »  de long en large avant de déposer ses valises en Suisse.

Repéré très tôt par le Milan AC lorsqu’il évoluait au Brésil, il va connaître plusieurs pépins physiques qui vont l’empêcher de s’affirmer dans un des meilleurs clubs du monde.

Aujourd’hui au LS pour le plus grand plaisir des spectateurs, Marcus s’est imposé depuis quelques matchs comme un élément indispensable de l’arrière garde lausannoise. Désormais à plein régime, il a sa part dans le redressement que le LS connaît depuis quelques matchs.

C’est avec plaisir qu’il a répondu à nos questions :

Bonjour Marcus, tu es arrivé au LS en début de saison, racontes-nous ton parcours de footballeur?

J’ai débuté ma carrière de footballeur au Brésil, plus précisément à Vasco da Gama où j’y ai joué 13 saisons. En 2006, j’ai rejoint l’AC Milan. Je suis resté 10 ans en Italie et joué dans plusieurs clubs, sous forme de prêt (Monza, Livorno, Crotone, Como, Lecce et Padova). J’ai aussi joué une saison au KAS Eupen en Belgique.

Dans le vestiaire, tu t’assois à côté de qui?

Mes deux voisins sont Samuele Campo et Maxime Dominguez.

Ton meilleur et pire souvenir de footballeur?

Mon meilleur souvenir est un match à San Siro contre l’Inter de Mourinho, qui avait remporté la Ligue des Champions. A la fin du match, Mourinho est venu me féliciter. J’étais très fier. La relégation en Série B avec Livorno reste mon pire souvenir.

En dehors du foot tu fais quoi dans la vie?

Le football et ma famille sont très importants dans ma vie. J’ai quitté la maison quand j’avais 13 ans pour jouer au football. La famille a toujours été essentiel pour mon équilibre.

Dans quel club rêves-tu de jouer?

Quand j’étais enfant, je rêvais de jouer… à l’Inter Milan !

Un but que tu as marqué et dont tu te souviens très bien?

Mon but lors de mon premier match en Suisse et pour le LS. C’était contre le FC Thoune.

Qui va remporter la Champions League cette année et pourquoi?

Je pense que la Juventus va s’imposer. L’équipe est solide et au cours des deux dernières années, ils ont recrutés des joueurs techniquement très forts.

Barca, Real, Messi ou Ronaldo ?

Messi car il est techniquement plus fort et le Barca car l’équipe a enchanté la dernière décennie.

Textes: Patrick Vulliamy

Photos: Monika Majer / RvS. Media

Marcus DINIZ
Défenseur
Numéro 12
Né le 01.08.1987

PROCHAIN MATCH

Raiffeisen Super League
sam, 31 octobre 2020
Stade olympique de la Pontaise
FC Lausanne-Sport
19:00
FC Vaduz
CLOSE×