RSL TOUR 32 : LS – GC, LA FICHE DE MATCH

Cette fois il n’y avait plus le choix. Les joueurs d’Ilija Borenovic se devaient de s’imposer face à Grasshopper qui vient également de changer d’entraineur. Avant cette rencontre, les statistiques ne parlaient pas en faveur du LS. Sur les 3 premiers matchs de la saison contre cet adversaire, les Vaudois ne sont jamais imposés (une défaite et deux matchs nuls). Il n’en reste pas moins que, ce soir, cette statistique se devait de changer si les joueurs de la capitale olympique voulaient se donner un peu d’air dans l’optique d’un maintien en Super League.

Quand le LS et GC s’affrontent, les matchs sont généralement très tactiques. Ce soir, les protagonistes de la rencontre n’auront pas dérogé à la règle. Les 10 premières minutes auront vu les joueurs visiteurs mettre le pied sur le ballon sans toutefois se procurer des occasions. Le LS, lui, prenait son mal en patience. Sur une mauvaise relance de la défense zurichoise, Benjamin Kololli aurait pu ouvrir le score mais son tir n’était pas cadré (11’). Quelques minutes plus tard, Francesco Margiotta se procurait deux occasions en l’espace de 60 secondes. Son premier tir passa largement à côté (15’) et son second de peu au-dessus suite à une merveille de passe en profondeur de Benjamin Kololli (16’). La suite aura plutôt été à l’avantage des visiteurs qui se procuraient plusieurs actions chaudes sans toutefois pouvoir les concrétiser. Le premier tir cadré des joueurs de Thorsten Fink était l’œuvre de Marco Djuricin (31’). Quelques minutes plus tard, le ballon finissait sur la barre de Thomas Castella suite à une touche zurichoise (32’). Plus agressif dans les duels et plus tranchants, les visiteurs auront globalement dominé cette première période. Le LS se devait de corriger le tir afin de mettre toutes les chances de son côté pour remporter une victoire capitale dans la course au maintien.

Après le thé, le LS est revenu sur le terrain bien décidé à ouvrir la marque. Malheureusement, ni Joël Geissmann (50’), Benjamin Kololli (58’) et Enzo Zidane (59) ne parvenaient à tromper le portier zurichois. Dans le même temps, Thomas Castella gardait le LS dans la partie grâce à une somptueuse parade devant Jeffrén Suarez (57’). Ne profitant pas de son temps fort, le Lausanne-Sport ne se mettait pas à l’abri d’une défaite. Et comme le LS en a pris la mauvaise habitude, GC ouvrait le score dans les derniers instants de la partie. Sur une corner, encore un goal sur balle arrêtée, Kenan Kodro pouvait glisser le ballon dans les filets de Thomas Castella (81’). Les joueurs d’Ilija Borenovic n’avaient plus le choix et jetaient leurs dernières forces dans la bataille. Sur une ultime action, Alain Rochat avait l’égalisation au bout du pied mais Heinz Lindner sortait le grand jeu (89’).

Une défaite qui plonge le LS encore un peu plus dans le doute. Le LS a encore son destin entre les mains mais pour ceci il devra impérativement l’emporter sur ses prochains adversaires directs. Il reste 12 points en jeu et rien n’est encore perdu !

Le prochain rendez-vous du LS est prévu le dimanche 6 mai prochain en terre zurichoise. L’équipe vaudoise s’en ira défier le FC Zurich. Début du match à 16:00 !

Photo: Pascal Muller

FC LAUSANNE-SPORT – GRASSHOPPER CLUB 0-1 (0-0)

Pontaise, 4’524 spectateurs.
Arbitres: MM. San, Zürcher et Sangiovanni

Buts: 81’ Kodro.

FC LAUSANNE-SPORT: Castella; Loosli, Monteiro (46’ Marin), Rochat, Gétaz ; Kololli, Geissmann, Cabral (84’ Zeqiri), E.Zidane ; Margiotta (69’ Zarate), Rapp.

GRASSHOPPER CLUB: Lindner ; Lika (74’ Cvetkovic), Bergström, Rhyner, Doumbia ; Sainsbury ; Pusic, Bajrami (84’ Taipi) ; Jeffrén (60’ Andersen), Djuricin, Kodro.

Avertissements : Rhyner, Doumbia, Sainsbury, Taipi, Monteiro et E.Zidane

Notes : Lausanne sans Manière, Pasche, Dominguez, Escorza, Asllani, Schmid et Berchtold

PROCHAIN MATCH

Raiffeisen Super League
sam, 31 octobre 2020
Stade olympique de la Pontaise
FC Lausanne-Sport
19:00
FC Vaduz
CLOSE×