RSL Tour 6: LS – GCZ, La fiche de match

Après la lourde défaite du week-end dernier à la Stockhorn Arena face au FC Thoune, les joueurs de Fabio Celestini se devaient de gagner face au Grasshopper  Club Zurich, ce samedi à la Pontaise. En cas de défaite face à un de ses concurrents directs, le Lausanne-Sport pouvait potentiellement déjà se retrouver à 5 points de la barre fatidique. Egalement mal en point en ce début de saison, malgré leur premier succès en championnat samedi dernier, les sauterelles arrivaient revigorées à la Pontaise grâce à l’arrivée en fin de semaine de Murat Yakin (même si ce soir il était remplacé par Boro Kuzmanovic) à la place de Carlos Bernegger.

En ce samedi estival, Fabio Celestini avait changé son dispositif tactique. Disposé en 4-4-2, avec Alain Rochat dans le couloir, le début du match était plutôt équilibré. La première incursion était à mettre au crédit des sauterelles, avec une lourde frappe de Jeffrén Suarez, magnifiquement détournée en corner par un Thomas Castella attentif (12’). Au quart d’heure, le coach vaudois faisait entrer Nicolas Gétaz à la place de Leandro Marin, blessé. Un changement qui amena un plus au collectif lausannois qui prenait gentiment le direction des opérations. Une légère domination immédiatement récompensée par un but. Et quel but ! Sur une action débutée côté gauche, le cuir est arrivé dans les pieds de Francesco Margiotta à l’angle droit des 16 mètres. Le transalpin mystifia le gardien zurichois avec une lourde frappe sous la barre (26’).  Quelques minutes plus tard, c’est Valeri Bojinov qui crut doubler la mise. Le Bulgare étant malheureusement hors-jeu (33’). Les dernières minutes de cette première mi-temps virent les sauterelles mettre le nez à la fenêtre. Nabil Bahoui manquant l’égalisation pour quelques centimètres (44’).

La seconde période a été dans l’ensemble très équilibrée. Essayant de gérer au mieux son avantage, les boys de Fabio Celestini auraient même pu doubler la mise sur une action rondement menée à la 65′ si le centre-tir de Jérémy Manière n’avait connu un meilleur sort. Au lieu du 2-0, les Zurichois, qui faut-il tout de même le souligner n’ont pas fait des merveilles ce soir, parvenaient à égaliser sur un penalty généreusement offert par M. Jaccottet. La fin de match n’apporta pas de grands frissons aux 3’429 spectateurs présents ce soir à la Pontaise.

Ce soir, outre un résultat mitigé, il faudra retenir le bon état d’esprit des joueurs du LS. Le Lausanne-Sport a maintenant deux semaines pour préparer au mieux la suite de son championnat afin de décrocher enfin sa première victoire de la saison.

Place donc à la pause internationale. Nous vous retrouvons le samedi 9 septembre prochain, les Lausannois iront défier le champion en titre au Parc St.-Jacques. Début du match à 19:00.

Photo: Pascal Muller

FC LAUSANNE-SPORT – FC GRASSHOPPER 1-1 (1-0)

Stade Olympique de la Pontaise, 3’429 spectateurs.
Arbitres: MM. Jaccottet, Jobin et Erni.

Buts: 26’ Francesco Margiotta (1-0), 74’ Runar Sigurjonsson (P)(1-1)

FC LAUSANNE-SPORT: Castella; Marin (12’ Gétaz), Monteiro, Manière, Rochat ; Geissmann, Maccoppi, Tejeda Valverde, Campo (77′ Mesbah) ; Bojinov (71’ Torres), Margiotta.

FC GRASSHOPPER: Lindner ; Lavanchy, Bergström, Zesiger, Doumbia ; Bajrami, Pusic (79’ Fazliu) ; Jeffrén (69’ Fasko), Sigurjonsson, Andersen ; Bahoui (82’ Munsy).

Avertissements : Montero, Maccoppi, Zesiger et Bahoui

Notes : Lausanne sans Pasche, Kololli, Dominguez, Kabacalman, Delley et Berchtold

PROCHAIN MATCH

Raiffeisen Super League
sam, 07 novembre 2020
Stade olympique de la Pontaise
FC Lausanne-Sport
19:00
FC Lugano
CLOSE×