Sion-LS, les mots de Giorgio Contini!

Giorgio, des quatre rencontres face au FC Bâle cette saison, est-ce que cela a été le match le plus frustrant à vivre depuis le banc de touche?

Ce sont des matches que tu aimerais gagner, c’est sûr! Nous avons réaliser une bonne performance dans l’ensemble. Malheureusement, nous avons fait des cadeaux derrière ce qui nous a coûté des points à la fin. Les occasions de tuer le match étaient pourtant là samedi dernier. De cette rencontre, je retiens surtout le positif et le jeu que nous avons produit.

L’effectif lausannois est jeune. Est-ce que cela pourrait expliquer le manque de constance dans une rencontre comme celle face aux Bâlois?

Non, je ne pense pas. La jeunesse n’explique pas ce qu’il s’est passé samedi dernier. Je pense que l’intensité de la rencontre a coûté de l’énergie et  nous l’avons payé dans les dernières minutes de la rencontre. Car, oui, qui dit manque d’énergie, dit également manque de lucidité et c’est à ce moment-là que les erreurs arrivent. Le jeu que nous proposons depuis le début de la saison nous expose également. Des erreurs faites lorsque tu essaies de jouer au ballon te renvoies forcément à une forme de naïveté. Mais cela fait partie des risques. Et je pense que les avantages obtenus en pratiquant ce jeu-là sont supérieurs aux inconvénients. Mais, pour moi, le facteur principal à ce creux reste les efforts consentis durant toute la rencontre.

«Il suffisait de le voir cette semaine à l’entraînement, il y a de la joie et l’envie de travailler est visible»

Dimanche, le FC Sion se dressera devant le FC Lausanne-Sport. Une formation qui a moyennement réussi au LS cette saison.

Oui, c’est vrai, nous n’avons récolté qu’un point en trois rencontres face au FC Sion. À domicile, nous n’avions pas fait le travail qu’il fallait en terme de concentration et de gestion de match notamment sur les coups de pied arrêtés. Aussi, nous avons manqué d’efficacité devant. Le FC Sion joue avec ses qualités et nous les connaissons. Aujourd’hui, ils marquent énormément sur les balles arrêtées et c’est une certitude pour toute le monde, ils vont se battre jusqu’au bout.

Est-ce que leur jeu attentiste ne plaît-il finalement pas au LS?

Non, je ne pense pas. Au-delà d’un schéma de jeu, il y avait un momentum et la période à laquelle nous avons affronté cette année Sion était particulière. Au mois de janvier, la reprise est forcément spéciale pour chaque équipe dans le sens où tu ne connais pas l’état mental dans lequel sera ton équipe. Et le FC Sion a tout simplement été meilleur. En ce qui concerne la dernière rencontre, je reste persuadé que nous aurions du remporter la victoire au vu du nombre d’occasions.

Une rencontre frustrante à l’image de celle de Bâle. Cela sert-il durant la semaine au moment de préparer la rencontre du weekend?

Bien entendu! Alors, évidemment, l’équipe est frustrée après une défaite ou un match nul mais les joueurs s’en remettent vite. Il suffisait de le voir cette semaine à l’entraînement, il y a de la joie et l’envie de travailler est visible.

PROCHAIN MATCH

Credit Suisse Super League
dim, 31 octobre 2021
Stade de la Tuilière
FC Lausanne-Sport
16:30
FC Lucerne
CLOSE×