ZÜRICH-LS, L’APRÈS-MATCH!

En déplacement au Letzigrund, le LS s’est incliné 4-0 face à Zürich. Quatre jours après son succès à la Tuilière sur le FC Vaduz, le FC Lausanne-Sport n’a pas réussi à enchaîner un deuxième résultat positif.

 Un prêté pour un rendu: voilà une expression qui colle bien à ce qui s’est passé sur le pelouse du FC Zürich dimanche après-midi. Vaincu sur le score sans appel de 4-0, le LS s’est vu infligé le même résultat que le 3 octobre dernier, quand il était ressorti vainqueur de son duel à la Pontaise face à ce même FCZ.

Un rapide coup d’œil à la feuille de match permettait de constater l’absence de Cameron Puertas, suspendu, remplacé par Gabriel Barès. Le milieu de terrain formé au club fêtait pour l’occasion sa première titularisation au plus haut niveau helvétique. En outre, Aldin Turkes était associé à Evann Guessand à la pointe de l’attaque.

Sur sa première opportunité de but, le FC Zürich ouvrait la marque par l’intermédiaire de Toni Domgjoni (17e). D’une frappe de mule à l’orée de la surface, le milieu de terrain international suisse M21 ne laissait aucune chance à Mory Diaw. Agressif, plus sûr dans leur jeu, c’est tout logiquement que les locaux ont pris l’avantage dans cette rencontre. Ils allaient même doubler la mise à la 28e. Suite à une balle en profondeur dans le dos d’Elton Monteiro, Benjamin Kololli a résisté au retour du défenseur lausannois puis, en déséquilibre, est parvenu à mettre la balle sur le but. Dévié par Mory Diaw, elle revenait sur Aiyegun Tosin, seul au deuxième poteau, qui n’avait plus qu’à la pousser au fond.

Secoués, sans solution, les Lausannois étaient constamment en retard dans le jeu, comme si ils avaient perdu tout repère. C’est d’ailleurs dans une optique de réorganisation que Giorgio Contini décidait d’introduire Rafik Zekhnini à la place de Moritz Jenz, passant d’un 3-5-2 à un 4-3-3 plus offensif. A 2-0, il fallait réagir. Jusqu’à ce que Fedayi San ne renvoie une première fois les vingt-deux acteurs aux vestiaires, seul Gabriel Barès parvenait à s’essayer sur la cage de Yanick Brecher (35e), pour l’unique tentative lausannoise de la première mi-temps. Peu, trop peu pour faire douter le FC Zürich.

En manque de réussite devant, le LS prend l’eau en fin de rencontre

Au retour des vestiaires, les intentions lausannoises étaient tout autre. Plus haut sur le terrain, le LS parvenait enfin à s’installer dans la moitié de terrain adverse. Si bien qu’il allait se créer sa plus grosse occasion jusque-là, quand Joël Geissmann profitait d’une déviation de la tête d’Evann Guessand pour tenter sa chance d’une frappe repoussée par le poteau (47e). Alors que Mory Diaw permettaient à ses coéquipiers de pouvoir y croire avec une parade sur Benjamin Kololli (54e), Pedro Brazão manquait l’immanquable à la 73e. Sur un centre de Nikola Boranijasevic, le gardien zürichois parvenait à le dévier mais pas assez pour réellement éloigner le danger. Idéalement placé aux cinq mètres devant un but vide, l’attaquant de 17 ans ne parvenait pourtant pas à cadrer sa frappe. Malgré une nouvelle tentative de Wilfried Gnonto stoppée par le gardien lausannois dans la foulée, le LS allait plier une nouvelle fois en toute fin de match. Et plutôt deux fois qu’une. Benjamin Kololli y est allé de sa réussite (90e) avant que Ceesay n’ait profité d’une perte de balle d’Elton Monteiro pour aller tromper Mory Diaw.

Si le score peut sembler sévère, il retranscrit une réelle domination du FC Zürich dans le jeu. Avec seulement six tirs tentés pour deux cadrés, le LS ne pouvait pas espérer mieux de son déplacement en terre zürichoise avec une telle statistique. Au classement, les Vaudoise reculent au sixième rang de la Raiffeisen Super League, à égalité de points avec le FC Saint-Gall (12 unités), mais avec deux matches en plus. Le FCSG, formation contre laquelle le LS disputera son prochain match, dimanche 13 décembre à la Tuilière.

FC Zürich – FC Lausanne-Sport 4-0 (2-0)

Stade du Letzigrund, 50 spectateurs. Arbitrage de Fedayi San.
Buts : 17e Domgjoni 1-0, 28e Tosin 2-0, 90e Kololli 3-0, 91e Ceesay 4-0.

Zürich : Brecher; Omeragic, Sobiech, Nathan, Aliti; Domgjoni, Doumbia; Schönbächler (76e Gnonto), Marchesano (76e Ceesay), Kololli (90e Reichmuth); Tosin (89e Winter).

LS : Diaw; Monteiro, Jenz (36e Zekhnini), Loosli (84e Nanizayamo); Boranijasevic, Geissmann (74e Trazié), Kukuruzovic, Barès (46e Brazão), Flo (84e Tsoungi; Turkes, Guessand.

RÉACTIONS D'APRÈS-MATCH

PROCHAIN MATCH

Raiffeisen Super League
sam, 23 janvier 2021
Stade de la Tuilière
FC Lausanne-Sport
18:15
FC Sion
CLOSE×