LS-WINTERTHOUR, L’APRÈS-MATCH

Pour cette 34ème journée de Brack.ch Challenge League, le FC Lausanne-Sport accueillait le FC Winterthour au Stade Olympique de la Pontaise. Le LS s’est incliné sur le score de 1-2 face au club zurichois.

Avant même le coup d’envoi, nous apprenions le résultat de GC à Kriens. Les Sauterelles ont été tenu en échec au terme d’un match fou. Ainsi, en cas de victoire, le FC Lausanne-Sport pouvait officialiser son titre de champion et sa promotion en Super League.

La première occasion du match ne s’est pas fait attendre et est advenue dès la deuxième minutes en faveur des visiteurs. Mahamid s’est déjoué de Boranijasevic et tentait une frappe qui ne trouvait pas le cadre. La minute suivante, le LS y répondait avec sa première occasion de la partie. Dan Ndoye récupérait le ballon après un bon pressing et s’introduisait dans la surface adverse. Son centre s’est résulté par un cafouillage après lequel les Zurichois ont pu se dégager et interrompre l’offensive vaudoise. Les intentions étaient donc claires, aucun cadeau ne sera fait par les deux équipes.

À la 27ème minute, les bleu et blanc bénéficiaient d’un corner. Botté par Kukuruzovic, Andi Zeqiri s’est élevé plus haut que tout le monde et pouvait reprendre le cuir de la tête. L’attaquant lausannois aurait pu trouver la faille mais sa reprise n’était pas cadrée. Quelques secondes après cette opportunité, le FC Winterthour est parti en contre grâce à Buess. L’ancien attaquant du LS glissait le ballon à Mahamid qui avait le but grand ouvert. Bien heureusement pour Lausanne, le Zurichois s’est complètement troué et envoyait le cuir dans les travées de la Pontaise. Trois minutes plus tard, revigorés suite à cette énorme occasion adverse, les hommes de Giorgio Contini bénéficiaient d’un nouveau temps fort. Délaissé par les Zurichois, Stjepan Kukuruzovic tentait sa chance sur une frappe lointaine qui mettait en difficulté le portier adverse. Peu après, sur un corner botté cette fois-ci par Christian Schneuwly, Andi Zeqiri a pu couper la trajectoire du ballon au premier poteau mais sans pouvoir cadrer sa reprise.

Malgré ces bonnes séquences de jeu lausannoises, Anas Mahamid allait instaurer un coup de froid sur la Pontaise en ouvrant la marque. Suite à un bon débordement de Da Silva qui s’est débarrassé du marquage de Flo, Mahamid a bénéficié d’une bonne passe et n’avait plus qu’à pousser le cuir au fond des filets. C’était cruel pour les Lausannois qui paraissaient être plus dominateurs que leur adversaire. Les Vaudois auraient pu remettre le compteur à zéro en inscrivant un but en toute fin de la première période par l’intermédiaire de Zeqiri mais en vain. Après un bon travail de Cameron Puertas, Dan Ndoye adressait un centre en direction du numéro 9 lausannois qui s’était retrouvé esseulé mais l’attaquant lausannois était trop court pour pouvoir reprendre le ballon victorieusement. C’est donc en étant mené d’une longueur que le LS rejoignait les vestiaires à l’heure de la mi-temps.

Lors de la seconde période, les Lausannois se sont directement mis à l’évidence et se sont procurés une grosse opportunité. En effet, Maxime Dominguez, entré lors de cette deuxième partie de match, récupérait le cuir sur un corner botté par Stjepan Kukuruzovic et armait une frappe puissante qui finissait par être détournée par le portier adverse. Quelques minutes plus tard, suite à une belle récupération du cuir, Andi Zeqiri tentait sa chance mais Raphael Spiegel s’est une nouvelle fois interposé. À la 62ème minute, Aldin Turkes se trouvait en bonne position et tentait un tir qui est passé de peu au-dessus de la cage adverse. Peu après, Dan Ndoye voyait sa tentative s’écraser sur la barre transversale de Spiegel. Les efforts lausannois allaient finir par payer. En effet, sur un corner botté par Stjepan Kukuruzovic, Nanizayamo s’est retrouvé en bonne position et n’avait plus qu’à pousser le cuir au fond des filets. Il permettait donc aux siens de revenir au score.

Le FC Winterthour allait tenter de prendre l’avantage à la 76ème minute lorsqu’un Zurichois, seul dans la surface de réparation, reprenait le centre de l’un de ses coéquipiers. Heureusement, Mory Diaw s’est magnifiquement interposé sur cette tentative. Les Vaudois ont tout de même continué à l’aller de l’avant en essayant de marquer ce deuxième but tant attendu, mais en vain. L’équipe visiteuse allait créer la surprise et finir par inscrire son deuxième but par l’intermédiaire d’Ousmane Doumbia en toute fin de match. Ce dernier surprenait toute la défense lausannoise en tentant sa chance sur un coup-franc lointain. Que ce fut cruel pour des Lausannois qui auront tout donné mais en vain.

Prochaine échéance jeudi prochain au Stade Colovray où les hommes de Giorgio Contini affronteront le Stade Lausanne-Ouchy lors du derby lausannois. Les bleu et blanc auront l’occasion d’y confirmer leur titre et leur promotion en s’imposant face aux Stadistes. En effet, il manque trois points au LS pour confirmer sa première place. Nous sommes persuadés que les Lausannois sauront prendre les enseignements de cette défaite et retourner de plus belle sur le terrain pour aller chercher cette première place.

LE MATCH

Lausanne Sport – Winterthour 1-2 (0-1)
Stade Olympique de la Pontaise, 1000 spectateurs. Arbitre : Monsieur Nico Gianforte

Buts : 35e Mahamid, 67e Nanizayamo, 89e Doumbia.

LS : Diaw ; Boranijasevic, Monteiro, Nanizayamo, Flo, Kukuruzovic, Puertas, Schneuwly, Ndoye, Zeqiri, Turkes.

Winterthour : Spiegel ; Da Silva, Buess, Mahamid, Hamdiu, Gantenbein, Lekaj, Schättin, Tranquilli, Isik, Pepsi.

LA RÉACTION DE MICKAËL NANIZAYAMO

LES PHOTOS DU MATCH

PROCHAIN MATCH

Raiffeisen Super League
dim, 25 octobre 2020
Parc Saint-Jacques
FC Bâle
16:00
FC Lausanne-Sport
CLOSE×