RSL TOUR 33 : FC ZURICH – LS, LA FICHE DE MATCH

Les matchs passent et se ressemblent pour le LS. Le match à ne pas perdre, le match capital, le match pour sauver sa peau en Super League, etc… Chaque week-end depuis quelques semaines les joueurs d’Ilija Borenovic jouent leur maintien sur les pelouses de Super League. Mais aujourd’hui, les Vaudois pouvaient saisir une occasion en or et laisser la dernière place au FC Sion après la défaite des Sédunois contre le BSC Young Boys qui a réussi l’exploit de gagner un match sans se procurer une seule occasion. Le Lausanne-Sport se devait donc de saisir cette opportunité et enfoncer encore un peu plus les Valaisans dans leurs doutes !

En ce dimanche ensoleillé, le Lausanne-Sport est très bien rentré dans la partie. Preuve en est, les visiteurs se sont procurés pas moins de 4 corners dans les 5 premières minutes de jeu. Après même pas 60 secondes de jeu, Francesco Margiotta ne parvenait pas à capitaliser sur une perte de balle de la défense zurichoise (1’). Quelques minutes plus tard, c’est Benjamin Kololli qui envoyait un missile de peu à côté des buts de Yanick Brecher (9’). Paradoxalement, la plus grosse occasion de ce premier quart d’heure était à mettre à l’actif des joueurs de l’ex international helvétique Ludovic Magnin. Sur une scène confuse dans la défense lausannoise, le ballon arrivait dans les pieds d’Antonio Marchesano qui allumait la latte de Thomas Castella (12’). Se rendant coup pour coup, le LS se procurait à son tour une occasion d’ouvrir le score mais Benjamin Kololli oubliait de servir Francesco Margiotta seul dans les 16 mètres (16’). Le FC Zurich lui aussi se permettait de rater l’ouverture du score, Michael Frey ne cadrant pas sa frappe alors qu’il se présentait seul face au gardien lausannois (21’). Après ces folles 20 premières minutes, le match baissait en intensité. Il faut tout de même noter que l’arrière-garde zurichoise était bonne à prendre aujourd’hui d’autant plus qu’Alain Nef sortait sur blessure au quart d’heure de jeu. Mais un LS fébrile et en manque d’efficacité offensive ne parvenait pas, pour l’instant, à ouvrir le score.

Au retour des vestiaires, le FC Zurich continuait à être plus incisif dans les duels et gardait l’emprise sur le jeu même si celle-ci était stérile. Mais à force de jouer avec le feu et de perdre des ballons au milieu du terrain, le LS se brulait les ailes. Sur une très bonne situation de contre, Enzo Zidane assurait mal sa passe. Roberto Rodriguez pouvait glisser un bon ballon à Michael Frey, dans une position à la limite du hors-jeu, qui ajusta parfaitement un Thomas Castella impuissant (53’). Un goal qui faisait très mal au moral des Lausannois. L’ange gardien du LS, Thomas Castella, permettait même à l’équipe de rester dans le match en remportant son face-à-face avec Roberto Rodriguez (66’). Le coach lausannois cherchait des solutions et lançait la jeune garde lausannoise dans la partie. Tant Andi Zeqiri que Mersim Asllani et Tiago Escorza dynamisaient un LS encore abasourdit par l’ouverture du score. Une solution gagnante, le LS se réveillant quelque peu et arrachant même le point de l’espoir. Sur une situation confuse dans la défense zurichoise, Elton Monteiro pouvait catapulter le cuire de la tête au fond des filets (88’).

Un point qui permet au LS de se rapprocher un peu du FC Sion et surtout de garder l’espoir d’un maintien en Super League. Avec un plus de confiance et d’efficacité offensive, les joueurs d’Ilija Borenovic peuvent vraiment espérer l’emporter à Lugano ! Mais cette confiance si défaillante sera essentielle dans cette course contre la relégation…

Le prochain rendez-vous du LS est  donc prévu ce jeudi 10 mai du côté du Tessin pour y affronter le FC Lugano. Début du match à 16:00 !

Photo: Pascal Muller

FC ZURICH – FC LAUSANNE-SPORT – 1-1 (0-0)

Letzigrund, 8’488 spectateurs.
Arbitres: MM. Fahndrich ; Zeder ; Dubrit

Buts: 33’ Frey (1-0), 88’ Monteiro (1-1)

FC ZURICH: Brecher ; Ruegg, Nef (18’ Kryeziu), Brunner, Pa Modou ; Domgjoni, Palsson ; Winter, Marchesano (79’ Dwamena), Rob.Rodriguez (89’ Aliu) ; Frey.

FC LAUSANNE-SPORT: Castella; Marin (76’ Asllani), Loosli, Monteiro, Gétaz ; Geissmann, Cabral, Fransson (84’ Escorza), Kololli ; Margiotta, E.Zidane (64’ Zeqiri).

Avertissements : Pa Modou, Rob. Rodriguez, Geissmann et Kololli

Notes : Lausanne sans Dominguez, Manière, Rapp, Rochat, Tejeda et Schmid

PROCHAIN MATCH

Raiffeisen Super League
sam, 31 octobre 2020
Stade olympique de la Pontaise
FC Lausanne-Sport
19:00
FC Vaduz
CLOSE×