SION-LS, L’APRÈS-MATCH!

Deux semaines après sa victoire sur Zürich à la Pontaise, le FC Lausanne-Sport est revenu de son déplacement à Sion avec le point du match nul. Les lausannois ont évolué à dix contre onze suite à l’expulsion de Stjepan Kukuruzovic.

 Comme il y a trois semaines face au Lucerne lors de son dernier déplacement, le LS s’est retrouvé avec un homme de moins au stade de Tourbillon cet après-midi. Alors que Mickaël Nanizayamo avait laissé ses coéquipiers à dix dès le premier quart de la rencontre à la Swissporarena, Stjepan Kukuruzovic s’est vu indiquer la direction des vestiaires à la 56e minute après avoir reçu un deuxième carton jaune. Alors que le premier intervenu à la 36e suite à une faute claire d’antijeu ne souffre d’aucune contestation possible, le second est le fruit de l’interprétation de M.Dudic. Sur une montée de balle de Matteo Tosetti, le milieu de terrain lausannois accroche son adversaire. Pour sa deuxième faute de la rencontre, l’arbitre de la rencontre n’hésite pas une seule seconde et sort un deuxième carton. Si la faute casse clairement une offensive des Sédunois, elle n’en reste pas moins légère et aurait pu faire l’objet de la clémence de Monsieur Dudic. Il n’en a rien été.

Avant cela, Sédunois et Lausannois s’étaient livrés une première période plutôt terne, sans réelles occasions de buts. Hachées, les premières quarante-cinq minutes de la rencontre ont été le théâtre de défenses à leurs aises, parfois aidées par le manque de précision dans les trente derniers mètres de la part des deux formations Au titre des demi-occasions, on notera la tête trop enlevée de Joël Monteiro à la 13e minute sur un centre de Stjepan Kukuruzovic. Sans oublié la percée d’Aldin Turkes en tout début de match, qui s’est brisé sur la défense valaisanne alors que Cameron Puertas réclamait le ballon côté droite, idéalement placé pour armer une frappe.

Une nouvelle fois à son affaire, la défense du FC Lausanne-Sport lui permet de ramener le point du match nul

Du retour des vestiaires, ce sont les Lausannois qui se sont montrés les plus dangereux. L’arbitre avait à peine siffler le début de la seconde période qu’Aldin Turkes profitait d’un caviar de Joël Monteiro pour affronter Kevin Fickentscher. Du gauche, il croisait trop sa frappe pour ce qui a constitué la meilleure occasion lausannoise de toute la rencontre. Avec un homme de plus sur la pelouse, la possession du ballon est logiquement revenue aux pieds des joueurs du FC Sion. Sentant le bon coup, Fabio Grosso jouait ses cartes offensives dès l’heure de jeu, en intronisant Guillaume Hoarau et Itaitinga. Solide comme à son habitude, la défense lausannoise a redoublé d’effort pour conserver le point du match nul. Le LS parvenait même à se créer quelques occasions par l’intermédiaire de Christian Schneuwly (65e), qui a vu sa frappe passer au-dessus du but adverse, et Nikola Boranijasevic dont l’essai a été contré par un défenseur sédunois alors qu’elle prenait la direction du but défendu par Kevin Fickentscher (73e).

Si le point ramené de Tourbillon est le fruit d’un travail défensif remarquable des protégés de Giorgio Contini, il faut admettre que la réussite était du côté lausannois ce dimanche à l’image de l’action de la 70e minute. Sur un centre de Gaëtan Karlen, Moritz Jenz a détourné le cuir sur le but de Mory Diaw. D’un réflexe salvateur, le dernier rempart est parvenu à le dévier sur le poteau avant de le voir mourir sur la ligne sans pour autant la franchir. Non, le FC Sion n’allait pas parvenir à tromper la vigilance de Mory Diaw dans cette rencontre.

En infériorité numérique pour la dernière demi-heure, le FC Lausanne-Sport a d’abord démontré ses facultés à se faire mal et à défendre un résultat à défaut d’un jeu porté vers l’avant. Avec huit points en quatre sorties, le LS pointe au deuxième rang de la Raiffeisen Super League, à égalité de point avec les BSC Young Boys. Seul en tête, le FC Saint-Gall compte dix points.

Sion – Lausanne-Sport 0-0
Stade de Tourbillon, 2850 spectateurs. Arbitrage de Monsieur Dudic.

Sion: Fickentscher; Theler, Bamert, Ndoye, Abdellaoui (89e Luan); Grgic (60e Hoarau), Serey Dié, Araz; Tosetti (76e Khasa), Karlen (89e André), Baltazar (60e Itaitinga).

LS: Diaw; Jenz, E.Monteiro, Loosli; Boranijasevic, Puertas, Kukuruzovic, Flo; Schneuwly (83e Geissmann); J.Monteiro (60e Barès), Turkes (83e Guessand).

VOTRE MVP

LES PHOTOS DU MATCH

PROCHAIN MATCH

Raiffeisen Super League
sam, 07 novembre 2020
Stade olympique de la Pontaise
FC Lausanne-Sport
19:00
FC Lugano
CLOSE×