fbpx

LS-ZÜRICH, L’APRÈS-MATCH!

Après un début de match catastrophique, le LS s’est remobilisé pour aller chercher le point du match nul. Stjepan Kukuruzovic et Evann Guessand ont été les buteurs lausannois.

Rarement le LS n’aura manqué son début de match cette saison. Plus souvent à son affaire une fois le  coup de sifflet initial donné qu’à son tour, il a habitué son public à imposer son rythme, dès le début de la rencontre, d’autant plus au stade de la Tuilière.

Dimanche pourtant, il a fallu attendre un quart d’heure avant de voir le FC Lausanne-Sport rentrer dans sa rencontre face à la troupe de Massimo Rizzo. Le temps pour les visiteurs de passer deux pions. Deux buts en trois minutes entre la 11e et la 14e minute de jeu. L’un sur un autogoal de Moritz Jenz, l’autre sur une reprise de Antonio Marchesano bien seul après un renvoi de Mory Diaw. Menés de deux longueurs au tableau d’affichage après quinze minutes de jeu, les Lausannois ne pouvaient que réagir et proposer autre chose.

Proposer autre chose, le LS s’y est attelé dès le deuxième but zürichois. Conscients que la réaction devaient tomber maintenant ou jamais, le LS a pris le jeu en main dès le quart d’heure passé. En retard dans chaque duel, attentistes, les Lausannois ont dès lors montré un tout autre visage aux 100 spectateurs venus assister au stade de la Tuilière à la rencontre du jour. C’est tout d’abord, Lucas Da Cunha qui se montrait dangereux à la 24e minute de jeu de loin. Puis, Hicham Mahou tirait de peu à côté du but défendu par Yannick Brecher sur une belle combinaison lausannoise. Si la domination vaudoise était totale dès la demi-heure de jeu et jusqu’au renvoi des joueurs au vestiaire, elle ne permettait pourtant pas au LS de recoller au score après les quarante-cinq minutes initiales.

Mené de deux longueurs à la mi-temps, le LS revient à hauteur de Zürich

À l’entame de la seconde période, Giorgio Contini décidait de jouer son va-tout, Jonathan Bolingi rentrait pour Moritz Jenz. Ainsi, le LS passait de son traditionnel 3-5-2 à un 4-2-1-3 avec Hicham Mahou et Evann Guessand devant associé au nouvel entrant. Replacé côté gauche, c’est d’ailleurs le numéro neuf lausannois qui allait permettre à ses couleurs de revenir au tableau d’affichage. Alors qu’il a fait la différence sur son adversaire direct, il est accroché dans la surface de réparation. Un accrochage que n’a pas sanctionné Sandro Schärer dans un premier temps. Mais c’était sans compter sur la VAR. Ainsi, Stjepan Kukuruzovic transormait le penalty d’un plat du pied plein de sang frois. Une réduction du score qui allait totalement transcendé le LS puisque dans la foulée Hicham Mahou était à deux doigts d’accrocher le but de Yannick Brecher (53e) alors que Jonathan Bolingi trouvait le poteau sur une merveille de centre de Nikola Boranijasevic (55e).

Meilleur dans le jeu et dans l’intensité, le LS n’a pas baissé son étreinte par la suite pour autant. Et il allait même revenir à hauteur des Zürichois. Et de quelle manière. Sur un centre de Hicham Mahou, Evann Guessand n’avait qu’une seule chose à tenter, l’aile de pigeon. D’une subtile déviation, il inscrivait l’un des buts de la saison. Il permettait surtout au FC Lausanne-Sport de revenir à hauteur du FC Zürich.

La suite de la rencontre? Une domination lausannoise sans partage, le LS continuant sur sa lancée. Rafik Zekhnini d’une frappe à la 82e minute de jeu s’est essayé sur Yannick Brecher. Puis, la combinaison Puertas-Boranijasevic faisait des étincelles dans la surface de réparation zürichoise (87e). Insuffisant pourtant pour passer l’épaule et remporter les trois points de la victoire.

Avec le point du match nul, le FC Lausanne-Sport remonte au cinquième rang, passant devant le FC Lugano à la différence de buts. Alors qu’il ne reste que trois journées à disputer, la formation lausannoise grappille son retard sur la deuxième place puisque le FC Bâle et le Servette FC se sont inclinés dans cette 33e journée de Raiffeisen Super League.

Stade de la Tuilière. 100 spectateurs. Arbitrage de Sandro Schärer.
FC Lausanne-Sport – FC Zürich 1-2 (0-2)
Buts: 11e (og) Jenz 0-1, 14e Marchesano 0-2, 50e (pen.) Kukuruzovic 1-2, 76e Guessand 2-2.

LS: Diaw; Loosli, Jenz (46e Bolingi), Tsoungui; Boranijasevic, Kukuruzovic, Puertas, Suzuki; Da Cunha (65e Brazao); Guessand (76e Zekhnini), Mahou (81e Bares).

Zürich: Brecher; Omeragic (71e Kamberi), Kryeziu, Nathan, Schättin;  Doumbia, Domgjoni; Schönbächler (59e Rohner), Marchesano (59e Seiler), Kololli (77e Dzemaili); Kramer (77e Ceesay).

PROCHAIN MATCH

Credit Suisse Super League
sam, 02 octobre 2021
Stadio comunale Cornaredo
FC Lugano
20:30
FC Lausanne-Sport
CLOSE×