BCL Tour 23: Derby romand à la Pontaise !

Après une petite pause forcée suite au report de la rencontre prévue lundi dernier à Schaffhouse en raison des chutes de neige, place ce dimanche 6 mars (15h), à un derby romand très prometteur. En effet, d’un côté un solide leader de Challenge League et de l’autre, NE Xamax FCS qui est la seule équipe à avoir battu à deux reprises les lausannois lors du 1er tour. Autant dire que pour les bleus et blancs, cette rencontre est très importante et l’envie d’équilibrer la statistique forcément très forte !

Pour la partie de dimanche, l’enjeu reste toujours le même pour les hommes de Celestini. A savoir, confirmer leur statut de leader incontesté de Challenge League et creuser l’écart avec les poursuivants, Wil et l’hôte du jour Xamax. Les neuchâtelois pointent au 3e rang à 5 points de Wil !

La bête noire du LS cette saison
Les Neuchâtelois seraient-ils devenus la bête noire du LS ? A voir les résultats, on serait tenté de répondre par l’affirmative. Mais en se remémorant les deux rencontres, on se souvient que cela s’était joué, comme souvent, sur des détails. Lors de la 2e journée, le déplacement à la Maladière aurait aussi pu sourire aux lausannois qui avaient manqué de nombreuses occasions. Quant à la rencontre du mois de novembre à la Pontaise avec, il faut le signaler, le record de spectateur de la saison, c’était au plus fort de la pression lausannoise que les xamaxiens avaient filé en contre pour inscrire le 2-1. Et souvenez-vous de la fin de match un peu folle avec deux réussites dans les arrêts de jeu.

Espérons voir autant de buts avec, cette fois, une issue favorable au LS. Rendez-vous à la Pontaise dimanche, dès 14h pour l’ouverture des portes.

A noter également ce dimanche en marge de ce derby romand, l’action conjointe des deux clubs en faveur de la Fondation Terre des hommes.

Bon match et Allez Lausanne !

LES DERNIÈRES CONFRONTATIONS

Lundi 27 juillet : Xamax – LS 1-0 (1-0)
Maladière, 6’224 spectateurs
But: 34′ Senger 1-0

Lundi 9 novembre : LS – Xamax 2-3 (0-1)
La Pontaise, 4’999 spectateurs
Buts: 44’ Doudin 0-1, 50’ Sessolo 1-1, 63’ Mveng 1-2, 94’ Mveng 1-3, 96’ Roux 2-3

L’INVITÉ: JÉRÉMY MANIÈRE

Arrivé au LS lors du mercato hivernal en provenance de Bienne, Jérémy Manière, a déjà une solide expérience. Après 3 saisons en Challenge League avec Yverdon (2008-2011) et une cinquantaine de matches, il rejoint le FC Thoune en Super League alors entraîné par Bernard Challandes qui lui donne régulièrement sa chance (saison 2011/2012/2013). Il rejoint ensuite le FC Bienne, dont il devient un titulaire indiscutable. 
Dans sa politique de « rapatriement » des talents cantonaux, le staff du LS a proposé un contrat jusqu’en juin 2017 avec année supplémentaire pour ce vallorbier !

Bonjour Jérémy, quel est ton meilleur souvenir de footballeur ?
A titre personnel, je dirais ma première apparition en Super League avec Thoune contre Servette en 2012.

Un but que tu as inscrit et qui t’as marqué et pourquoi ?
Je n’ai pas marqué énormément de buts en professionnel, mais là-aussi le premier reste forcément un souvenir spécial. C’était contre Lugano avec le FC Bienne en 2013 au terme d’un une-deux et d’une frappe enroulée.

Quel coéquipier t’as le plus marqué dans ta carrière et pourquoi ?
Xherdan Shaqiri. Je l’ai côtoyé en équipe suisse M-19 et il était déjà très impressionnant, un cran au-dessus de tout le monde.

Quel entraîneur t’as le plus marqué dans ta carrière et pourquoi ?
Fabio Celestini me fait déjà très forte impression. J’ai également apprécié travailler sous les ordres de Bernard Challandes. Et puis, je conserve une affection particulière pour Vittorio Bevilacqua qui m’a lancé dans le grand bain à l’âge de 17 ans, à Yverdon.

Quel joueur était ton idole dans le football quand tu étais enfant ?
Zinedine Zidane. La Coupe du monde en 1998, où il marque un doublé en finale, est mon premier souvenir de football. Il m’a fait aimer le foot.

Un ancien joueur du LS que tu appréciais et pourquoi ?
J’aimais beaucoup Javier Mazzoni et Marcin Kuzba ! Etant petit, on aime tous les joueurs qui marquent des buts.

En juniors, à quelle place jouais-tu sur le terrain ?
Comme beaucoup, j’ai commencé attaquant avant de redescendre sur le terrain. Durant ma formation, j’ai toujours alterné entre le poste de milieu défensif et de défenseur central.

Dans quel club rêves-tu de jouer et pourquoi ?
Je ne rêve pas forcément d’un club en particulier, après s’il fallait choisir, j’aimerais bien évoluer au Barça ou à Arsenal. Des équipes qui ont la possession de balle et qui produisent un jeu attrayant.

La Suisse à l’Euro en France ? Comment vois-tu cette compétition ?
Je pense qu’elle fait figure d’outsider et qu’elle a le potentiel pour atteindre en tout cas les 1/8ème de finale, voire même les 1/4. Sur des matchs à élimination directe, tout est possible, on l’a vu en 2004 avec la Grèce.

As-tu une « manie » avant les matches (exemple, mettre toujours la chaussure gauche en premier) ?
Rien de spécial, je ne suis pas vraiment superstitieux.

Que fais-tu lors des déplacements en car lors des matches à l’extérieur ?


Je lis L’Equipe ou France Football, j’écris à ma copine ou regarde des émissions sur la NBA.

 

Texte: Patrick Vulliamy
Photo: Pascal Muller

14-Pasche

Jérémy MANIERE
Défenseur
Numéro 24
Né le 26.07.1991

PROCHAIN MATCH

Raiffeisen Super League
sam, 07 novembre 2020
Stade olympique de la Pontaise
FC Lausanne-Sport
19:00
FC Lugano
CLOSE×