GC-LS, L’AVANT-MATCH!

Dans le cadre des huitième de finales de la Coupe de Suisse, le LS se déplace mercredi soir sur la pelouse du Grasshopper Club Zürich. Coup d’envoi de la rencontre à 17:30.

LE MATCH

Au mois de septembre de l’année dernière, le LS se défaisait du Stade Nyonnais non sans avoir bataillé. Mené à la marque par les pensionnaires du stade Colovray, la troupe de Giorgio Contini avait renversé le match en deux minutes grâce à des réussites d’Aldin Turkes (74e) et d’Andi Zeqiri (75e).

Cinq mois après, le LS s’apprête donc à laisser à nouveau le temps d’une rencontre son maillot floqué Raiffeisen Super League pour celui de l’Helvetia Coupe de Suisse. Mercredi soir, le il croisera le fer avec une équipe bien connue: le Grasshopper Club Zürich. A la lutte avec la formation zürichoise pour le titre de champion de Challenge League 2019/20, le FC Lausanne-Sport avait eu le dernier mot, accédant directement à la division supérieure alors que GC s’était fait coiffé sur le poteau par le FC Vaduz dans la course à la Super League. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts. Joao Carlos Pereira est arrivé à la barre du club en remplacement de Zoltan Kadar à l’aube de la saison 2020/21. Une saison en cours qui voit GC pointer largement en tête du classement de Brack Challenge League, son dauphin le FC Schaffhouse accusant sept points de retard.

La Coupe de Suisse 2019/20, le FC Lausanne-Sport en garde un bon souvenir. Tour à tour vainqueur de Lugano en seizième, puis de Xamax en huitième, le club vaudois était tombé en quart contre le FC Bâle au cours d’une rencontre mémorable. Mené de deux longueurs, le LS était revenu à hauteur de son adversaire par Andi Zeqiri et Joël Geissmann avant de craquer en prolongation sur une réussite de Silvan Widmer. Séduisante, la formation de Giorgio Contini était passé à un rien de filer en demie.

L'ADVERSAIRE

L’échec à la montée en première division helvétique a créé une petite révolution du côté de la formation zürichoise. Outre l’arrivée de Joao Carlos Pereira sur la banc de touche donc, l’effectif a passablement était bougé. Exit les Veroljub Salatic, Andreas Wittwer, Oliver Buff, Nassim Ben Khalifa ou Nedim Bajrami, place aux Shkelqim Demhasaj, Dominik Schmid, Nuno Pina Nunes ou Cristian Ponde. Arrivée l’été passé de Lucerne, Demhasaj vit une deuxième jeunesse sur les bord de la Limmat, lui qui a été l’auteur de 7 réussites depuis le début de la saison. Au rayon des assistes, Nikola Gjorgjev est le meilleur zürichois dans la dernière passe avec sept unités.

Si le LS s’est débarrassé difficilement de son homologue nyonnais en 16e de finale, GC n’a pas du moins bataillé pour rallier les huitième. Face au Stade Lausanne Ouchy, la troupe de Pereira avait forcé la décision par Robin Kalem (45e) et Shkelqim Demhasaj (66e), alors que Roland Ndongo avait permis au SLO de revenir à hauteur de GC entre deux.

LA STAT'

Comme le nombre de matches de Giorgio Contini à la tête du FC Lausanne-Sport depuis son arrivée à l’été 2018. Son bilan? 49 victoires, 28 nuls et 23 défaites.

PROCHAIN MATCH

Raiffeisen Super League
dim, 07 mars 2021
Stade de la Tuilière
FC Lausanne-Sport
16:00
FC Sion
CLOSE×