LS-Bâle, l’après-match!

Pour le premier match de l’histoire de la Tuilière à avoir pu compter sur le soutien de son public, le LS a dominé Bâle mais a du se contenter du point du match nul (3-3). Hicham Mahou, Stjepan Kukuruzovic et Nikola Boranijasevic ont été les buteurs lausannois de la soirée.

Qu’on se le dise tout de suite, de vous avoir accueilli, supporters du LS, même si vous n’étiez que cent, nous a fait le plus grand bien. Notre plus grand regret? Que nous avions du procéder à un tirage au sort pour désigner les heureux élus et vous limiter à un si petit nombre. Car, oui, d’entendre vos applaudissements lorsque Moritz Jenz réussissait son intervention défensive ou vos grognes lorsque l’arbitre de la rencontre ne sifflait pas le corner qui devait revenir à votre club du cœur nous a sincèrement manqué. Alors merci!

La rencontre du soir, le LS l’a attaquée pied au plancher. À peine le coup de sifflet de l’arbitre Stefan Horisberger donné que Hicham Mahou mettait déjà le feu dans la défense adverse. Parfaitement mis sur orbite dans la profondeur, il poussait trop son ballon alors qu’Evann Guessand était seul au second poteau. Si cette première incursion n’est pas à compter parmi les occasions lausannoises, elle allait donner quelques idées aux hommes de Giorgio Contini sur la manière dont il pouvait faire mal aux Bâlois. La manière en question? La profondeur. À ce petit jeu-là, Hicham Mahou a prouvé une nouvelle fois parfaitement maîtrisé ce registre. Et quelle meilleure manière de l’illustrer que l’ouverture de la marque de la 9e minute de jeu. Alerté côté droite dans la profondeur donc, il a fixé le défenseur bâlois Tim Klose, l’a crocheté pour venir armer une frappe raz de terre. Imparable, elle laissait Heinz Lindner muet, battu pour la première fois de la partie. Une ouverture du score qui venait récompenser dix premières minutes de folie de la formation lausannoise. Auparavant, Evann Guessand après avoir pris le meilleur sur Eray Cömert (2e) et Hicham Mahou d’un essai cadré s’était déjà essayé sur la cage de Heinz Lindner.

Si le LS a marqué le premier dans cette rencontre dans un de ses temps forts, il allait doubler la mise alors que Lausannois et Bâlois faisaient jeu égal. À la 27e minute de jeu, alors qu’Evann Guessand tentait d’armer une frappe dans la surface, il était victime d’une faute d’un joueur adverse. Une faute sanctionnée d’un penalty que Stjepan Kukuruzovic transformait parfaitement pour donner deux longueurs d’avance au tableau d’affichage. Mais comme s’il était écrit que le LS n’allait pas s’envoler au score aussi facilement, le LS se voyait également siffler un penalty à son encontre une minute plus tard lorsque Noah Loosli accrochait Valentin Stocker dans la surface de réparation. Une histoire de penalty qui permettait au FCB de réduire la marque. 2-1, score à la mi-temps.

Comme à Lucerne, le LS craque dans les dernières minutes

Sans surprise, le FC Bâle allait dominer le début du second acte. Une domination caractérisée par la frappe de Silvan Widmer parfaitement détournée par Mory Diaw (53e). Passé l’orage, le LS reprenait sa marche en avant en procédant par contre. Des contres ravageurs qui permettaient à Hicham Mahou et surtout Evann Guessand d’exploiter les espaces laissés par la défense bâloise. C’est d’ailleurs le numéro 9 lausannois qui a fait le plus de mal à la défense adverse se créant pas moins de cinq occasions franches de plier le match entre la 60e et la 75e minute de jeu dont un face-à-face manqué avec Heinz Lindner.  Un manque de tranchant dans le dernier geste qui exposait le LS à une égalisation. Et ce qui devait arriver arriva lorsque Valentin Stocker servait Arthur Cabral seul aux cinq mètres. D’un plat du pied, il remettait les deux équipes à égalité pour la plus grande frustration des Lausannois (76e). Mais ce soir il était également écrit que le LS allait s’imposer. Plus vif que tout le monde dans les cinq mètres adverses, Nikola Boranijasevic reprenant la balle en pivot. D’une frappe puissante, il venait réduire la balle dans les filets du gardien bâlois pour permettre au LS de passer devant au score une nouvelle fois.

L’histoire était belle. Entreprenant, meilleur dans le jeu, devant au nombre d’occasion, le LS a mené pour se faire rejoindre au score et enfin passer définitivement l’épaule dans la rencontre du soir. Du moins le croyait-on. Car, oui, l’histoire n’a pas pris en compte les errements défensifs des Lausannois dans les dernières minutes de la rencontre. Sur un centre au deuxième poteau, Valentin Stocker avait tout le loisir de contrôler et armer une frappe (85e). Un essai victorieux au premier poteau qui permettait au FC Bâle de revenir une deuxième fois à hauteur FC Lausanne-Sport. 3-3, score final.

Si le spectacle fut au rendez-vous de cette rencontre, l’issue de la rencontre aurait du revenir aux Lausannois tant ils se sont montrés les meilleurs dans la globalité. Coupables d’erreurs individuelles, le LS doit donc s’avouer non pas vaincu mais frustré. Frustré d’avoir laissé passer sa chance et d’avoir vu son adversaire du soir le privé des trois points dans les derniers instants de la rencontre à l’image de son déplacement à la Swissporarena mercredi dernier.

Souvent performant face au FC Bâle cette saison mais incapable de trouver le chemin de la victoire en quatre confrontations, le LS doit donc se contenter d’un point ce soir. Au classement, le LS passe devant le Servette FC et grimpe à la quatrième place en attendant la rencontre des Grenats face au FC Lugano demain.

 

Stade de la Tuilière. 100 spectateurs. Arbitrage de Stefan Horisberger.

FC Lausanne-Sport – FC Bâle 3-3 (2-1)
But: 10e Mahou 1-0, 29e (pen.) Kukuruzovic 2-0, 32e (pen.) Cabral 2-1, 76e Cabral 2-2, 82e Boranijasevic 3-2, 85e Stocker 3-3.

LS: Diaw; Loosli, Jenz, Flo (25e Nanizayamo); Boranijasevic, Kukuruzovic (69e Trazié), Puertas, Suzuki (81e Tsoungui); Da Cunha (69e Bares); Guessand, Mahou (81e Bolingi).

Bâle: Lindner; Widmer, Cömert, Klose (46e Zuffi), Abrashi; Kasami, Frei; Sène (57e Pululu), Males (81e Van Wolfswinkel), Stocker; Cabral.

 

PROCHAIN MATCH

Crédit Suisse Super League
sam, 24 juillet 2021
Stade de la Tuilière
FC Lausanne-Sport
20:30
FC Saint-Gall 1879
CLOSE×