Le LS pleure la disparition d’Eugène Parlier

C’est avec tristesse que le FC Lausanne-Sport a appris la disparition d’Eugène Parlier, qui s’est éteint aujourd’hui à l’âge de 88 ans. Gardien de l’équipe suisse entre 1952 et 1960, il a également défendu les cages du Lausanne-Sports entre 1964 et 1965.

Avec la disparition de celui que l’on surnommait « Gégène », le football suisse perd l’un de ses gardiens les plus emblématiques. Portier de la « Nati » lors de la Coupe du Monde 1954 organisée à domicile, il a pris part à l’inoubliable quart de finale disputé à la Pontaise entre la Suisse et l’Autriche. A l’issue d’un match qui a marqué l’histoire de cette compétition, Eugène Parlier et ses coéquipiers durent finalement rendre les armes face au voisin autrichien, finalement vainqueur sur le score de 7-5.

Le réputation de ce gardien sans peur dépassa les frontières. Après avoir porté les couleurs de différentes équipes en Suisse, il aurait pu s’engager à l’étranger si son club d’alors, l’Urania Genève Sport, n’avait pas refusé l’offre que l’Atletico de Madrid avait formulé pour lui.

Le FC Lausanne-Sport tient à saluer la mémoire d’Eugène Parlier et adresse à sa famille ainsi qu’à ses proches, ses plus sincères condoléances.

PROCHAIN MATCH

Raiffeisen Super League
sam, 31 octobre 2020
Stade olympique de la Pontaise
FC Lausanne-Sport
19:00
FC Vaduz
CLOSE×