fbpx

LS-VADUZ, L’APRÈS-MATCH!

Pour le compte de la 9e journée de Raiffeisen Super League, le LS s’est imposé 3-0 face à Vaduz. Déjà importante, cette rencontre lui permet de renouer avec la victoire.

 Ouf! Hauteur d’une prestation en demi-teinte lors des quarante-cinq premières minutes, le LS a parfaitement su prendre le match en main par la suite, passant trois buts à la troupe de Mario Frick pour un score final de 3-0.

Au coup d’envoi, Giorgio Contini décidait d’aligner son traditionnel 3-5-2, avec le retour de Mickaël Nanizayamo en charnière centrale en l’absence d’Elton Monteiro. Au milieu, le trio était composé de Cameron Puertas, Stjepan Kukuruzovic et Joël Geissmann, alors que la pointe de l’attaque était formée du duo Aldin Turkes et Rafik Zekhini.

Il faut le dire, la première mi-temps fut compliquée. Entre imprécisions et mauvais choix, les Lausannois ont peiné à approcher les seize mètres adverses, ne cadrant pas la moindre frappe durant la période initiale. La mine de Giorgio Contini dans le tunnel menant au vestiaire suffisait à elle-même, le LS passait à côté de son match. De l’autre côté, le FC Vaduz jouait son jeu, principalement fait de contre-attaque rapide. Et à ce schéma-là, c’est bien le FC Vaduz qui était en train de réaliser le match qu’il souhaitait. Bien que très peu dangereuse devant le but défendu par Mory Diaw, la troupe de la Principauté laissait transparaître une certaine maîtrise si bien que, si la situation restait telle quelle, elle allait avoir sa chance en seconde période.

Le festival Aldin Turkes après la pause

Heureusement pour le LS, rien de tout cela n’allait se passer. En difficulté en première période, les hommes de Giorgio Contini ont montré leur meilleur visage en seconde, inscrivant la bagatelle de trois réussites en l’espace de 21 minutes. Le tournant de la rencontre? A la 56e minute, Joël Geissmann héritait d’un ballon à l’orée de la surface. Ni une ni deux, il déclenchait une frappe contrée par la main d’un adversaire. Alors que l’irrégularité était loin d’être évidente à première vue, l’arbitre est averti par la VAR d’un potentiel pénalty. Finalement sifflé, il a permis à Aldin Turkes de venir inscrire une quatrième réussite dans cette Super League version 2020/21. L’ascendant pris et le plein de confiance fait, la vague lausannois allait déferler sur la formation adverse. A la 68e, Aldin Turkes allait de son doubler pour donner deux longueurs d’avance au LS sur un service de Cameron Puertas. Enfin, Joël Geissmann, très à son affaire mercredi soir, permettait au LS de donner encore plus d’ampleur au score. Profitant d’une déviation au premier poteau de la tête de Moritz Jenz sur un centre de Marc Fred Tsoungui, le milieu de terrain plaçait sa tête au second poteau pour un but qui venait récompenser une performance aboutie de sa part.

Avec cette victoire, le FC Lausanne-Sport compte 12 points et grimpe au troisième rang du classement de la Raiffeisen Super League. Seuls les BSC Young Boys (18 points) et le surprenant FC Lugano (16 points) font mieux.

FC Lausanne-Sport – FC Vaduz 3-0 (0-0)
Stade de la Tuilière, huis clos. Arbitrage : Monsieur Luca Cibelli. 

Buts : 59e (pen.) Turkes 1-0, 68e Turkes 2-0, 80e Geissmann 3-0.

LS: Diaw; Loosli, Jenz, Nanizayamo; Boranijasevic, Puertas, Kukuruzovic, Geissmann (80e Da Cunha), Flo (73e Barès); Zekhnini (65e Guessand), Turkes (73e Brazão).

Vaduz : Büchel; Schmied (73e Prokopic), Schmid, Simani; Dorn, Gajic, Wieser, Hug (46e Gasser); Cicek (80e Di Giusto), Coulibaly (73e Sutter); Djokic (61e Lüchinger).

LES PHOTOS DU MATCH

PROCHAIN MATCH

Coupe de Suisse
mar, 26 octobre 2021
Stadion Brügglifeld
FC Aarau
19:00
FC Lausanne-Sport
CLOSE×