fbpx

SAINT-GALL-LS, L’APRÈS-MATCH!

L’APRÈS-MATCH PRÉSENTÉ PAR NICOLAS DUVOISIN

Dans un match très disputé, mais néanmoins maîtrisé par le Lausanne Sport, les vaudois se sont imposés à Saint-Gall sur le score de 0-1. Les hommes d’Ilija Borenovic, grâce à cette victoire, laissent la place de lanterne rouge au FC Lucerne, en attendant le match des lucernois en terres tessinoises.

Après deux semaines de trêve internationale, le FC Lausanne-Sport retrouvait la compétition en ce dimanche après-midi, au Kybunpark. Un déplacement périlleux au vu des derniers résultats du FC Saint-Gall. En effet, l’équipe de Peter Zeidler sortait de deux victoires consécutives contre les deux meilleures écuries du championnat, les Young Boys de Berne (victoire 3-1) et le FC Bâle (victoire 0-1). De son côté, le LS n’a engrangé qu’un point lors de ses deux dernières rencontres, une égalité contre l’avant-dernier Lucerne (1-1) et une défaite à domicile contre Lugano (0-2). La victoire d’aujourd’hui permet aux lausannois de revenir à quatre unités de son adversaire du jour.

Pour cette rencontre, Ilija Borenovic s’est appuyé sur son désormais traditionnel 4-1-4-1. Cependant, deux changements étaient à noter dans les rangs lausannois. L’absence de Simone Grippo en défense centrale (blessé) était comblée par l’expérimenté Lamine Koné, fraîchement arrivé du RC Strasbourg. Puis, la présence sur le banc d’Hicham Mahou, remplacé sur l’aile droite par le jeune Alvyn Sanches (18 ans), chargé d’alimenter l’inévitable Zeki Amdouni, meilleur buteur lausannois de l’exercice.

Le LS, dominant puis dominé, était devant à la pause

Dès les premiers instants, et comme à son habitude, Lausanne Sport s’est montré très entreprenant et confiant. Cette attitude a permis aux lausannois de faire douter les saint-gallois. À la 12e minute de jeu, Kukuruzovic récupérait un excellent ballon au milieu de terrain, après un une-deux avec Puertas, le capitaine lançait Coyle sur le côté gauche. L’ailier voyait ensuite son centre terminé miraculeusement au fond des filets, dévié maladroitement par Nuhu. Le LS ne pouvait rêver d’une meilleure entame de match. Preuve du doute qui planait chez les joueurs saint-gallois, le manque d’application dans leurs transitions, laissant aux visiteurs tout loisir de construire leur jeu. Frustrés les locaux ont commis beaucoup de fautes dangereuses, à l’approche de leur but, malheureusement ne profitant pas aux lausannois.

Le LS, à l’image de Lamine Koné, s’est montré solide défensivement pour tenir ce score de 0-1 à la mi-temps, malgré les incursions dangereuses des saint-gallois dans les dix dernières minutes. Car oui, Saint-Gall s’est réveillé et a fait perdre ses moyens aux hommes d’Ilija Borenovic, qui ont subi un pressing constant dès la 35e. Un tout autre visage montré par les lausannois, qui devaient impérativement repartir pied au plancher au retour des vestiaires, afin de tenter de se mettre à l’abris et ne pas encaisser.

Lausanne tient bon

Pour débuter cette deuxième mi-temps, Peter Zeidler effectuait deux changements au milieu de terrain, avec l’entrée en jeu des joueurs offensifs que sont Guillemenot et Ruiz. Les intentions étaient donc claires et se sont ressenties dans les minutes qui ont suivi. En effet, c’est Saint-Gall qui prenait d’assaut le but adverse, remettant ainsi les lausannois en position délicate.

Heureusement, les coéquipiers de Stjepan Kukuruzovic ne se sont pas laissés faire si facilement et ont relevé la tête peu avant l’heure de jeu. Les lausannois ont obtenu quelques bonnes occasions, à l’image de cette balle du 0-2 à la 59e minute de jeu, où Cameron Puertas, esseulé dans les seize mètres, a vu sa frappe passer à quelques centimètres du poteau. S’en est suivi une deuxième mi-temps équilibrée avec des temps forts de part et d’autre.

Dans les dix dernières minutes de la rencontre, les hommes de Peter Zeidler tentaient le tout pour le tout, laissant la place aux contre-attaques lausannoises. Le LS en a profité pour se créer quelques actions plus qu’intéressantes. Notamment deux énormes occasions de doubler la mise : la première sur pénalty à la 83e minute, tiré sur la latte par Puertas, mais surtout sur l’action de la 85e, qui a vu la frappe de Ouattara face au but quasiment vide, être déviée par le dernier défenseur saint-gallois. Fort heureusement, Puertas et ses coéquipiers n’ont pas eu à regretter ce manque de réalisme.

Lausanne a subi mais a lutté pour arracher ces trois points, à l’image des nombreux arrêts décisifs réalisés par Diaw et le dévouement de l’ensemble de l’équipe, notamment Kukuruzovic remplacé car épuisé. L’équipe d’Ilija Borenovic rentre donc de Saint-Gall avec trois excellents points obtenus à la sueur de son front, dans un match qui aurait pu, malgré tout, basculé d’un côté comme de l’autre. Cependant, la logique est respectée, car Lausanne a su maîtriser son sujet et a obtenu les occasions les plus franches.

Cette victoire permet aux vaudois de respirer un peu, avant le derby romand les opposant au Servette FC, dimanche prochain à la Tuilière.

Kybunpark. 15’965 spectateurs. Arbitrage de Lukas Fähndrich.
FC Saint-Gall – FC Lausanne-Sport 0-1 (0-1)
Buts: 12e Nuhu (csc) 0-1.

LS: Diaw; Chafik, Koné, Monteiro, Husic (71e Suzuki); Kukuruzovic (78e Bares), Sanches (57e Mahou), Puertas, Trazié, Coyle; Amdouni (78e Ouattara). Entraîneur: Ilija Borenovic.

Saint-Gall: Zigi; Cabral (83e Sutter), Nuhu (72e Besio), Stillhart, Traoré; Fazliji, Görtler, Schmidt (46e Guillemenot), Diarrassouba (46e Ruiz); Youan, Duah (65e Schubert). Entraîneur: Peter Zeidler.

PROCHAIN MATCH

Credit Suisse Super League
dim, 05 décembre 2021
St. Jakob-Park
FC Bâle
14:15
FC Lausanne-Sport
CLOSE×