Unique comme NINE JUNE!

Dès dimanche à la boutique du stade de la Tuilière et sur la boutique en ligne, retrouvez la nouvelle collection de sacs à dos NINE JUNE crée à partir d’anciennes bâches du stade de la Pontaise. 

Ce dimanche, Chris va réaliser son rêve! Supporter lausannois depuis son plus jeune âge, fondateur de Nine June en 2018, il n’avait qu’une hâte: concevoir des sacs aux couleurs du LS et les proposer aux supporters des LS. Une manière à lui de rendre ce qu’on lui a donné. Ce dimanche, son rêve se réalise avec une collection spéciale de sacs à retrouver à la boutique du stade et en ligne dès dimanche à l’occasion du «Match des Lausannois»

Plus que les couleurs du LS, ce sont les bâches qui ont habillé le stade Olympique de la Pontaise qui ont été utilisées pour fabriquer les sacs à dos exposés dès ce weekend. Sur le site internet de la société Vaudoise, Chris met un point d’honneur à dire que NINE JUNE «donne une nouvelle vie à des matériaux destinés à être jetés». Dès ce dimanche, il permettra aux bâcher qui ont habillées la Pontaise de perdurer dans le temps. Ses sacs habilleront désormais les supporters lausannois.

Chaque pièce est unique. À l’image du sac «Gabet», en référence à une photo de notre légende lausannoise Gabet Chapuisat imprimée sur une bâche qui a servi au stade de la Pontaise, chaque pièce a sa propre histoire. En tout, plus d’une dizaine de sacs à dos ont été fabriqués avec les anciennes bâches du vétuste stade olympique.

Grand voyageur et amoureux de la nature, Chris a fondé NINE JUNE en 2018 en créant un prototype de sac à dos à son image et en suivant une philosophie qui lui est propre. Il lui tient à cœur de prôner un mode de vie épicurien, nomade et tendance, en créant des sacs à dos pratiques, modulables et au design unique s’adaptant à tous les styles de vie. Le tout en minimisant notre impact sur l’environnement en participant à la réinsertion professionnelle de personnes en difficultés sociales.

Après plus de 4 ans d’activité, NINE JUNE a produit plus de 2’500 sacs à dos unique ou en édition limitée. Alors que la production est uniquement faite en Suisse, la logistique est aujourd’hui gérée par la Fondation vaudoise BVA. Leurs ateliers protégés sont intégrés dans une structure adaptée leur permettant l’accompagnement socioprofessionnel, la formation et le suivi de plus de 100 personnes en situation de handicap, physique ou psychique.